Le coronavirus s’attaque désormais aux yeux

Chaque jour, nous en apprenons un peu plus sur cette maladie et sur ce que nous pouvons faire pour nous protéger et protéger les autres. Le coronavirus se propage principalement par inhalation, mais saviez-vous qu’il peut également être contracté par les yeux ?

publicités

Les chercheurs de l’hôpital Fondation Adolphe Rothschild ont souligné un nouveau symptôme du Covid-19. Le virus s’attaquerait également aux yeux et augmenterait les risques de troubles oculaires. 

Le Covid-19 s’attaquerait aux yeux

En un an, la liste des symptômes du Covid-19 n’a cessé de grandir. Parmi les plus répertoriés, il y a la fièvre, la toux, le nez qui coule, des maux de tête ou encore des courbatures. De plus, des signes respiratoires comme de l’essoufflement ou encore la perte du goût et de l’odorat sont également des symptômes plutôt communs au virus.

publicités

Cette semaine, les chercheurs de l’hôpital Fondation Adolphe Rothschild ont constaté un nouveau symptôme du Covid-19. Il s’agit de divers troubles oculaires comme une sensation de gêne à la lumière, une conjonctivite ou même une rétinopathie.

Une étude menée sur 129 patients

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont suivi 129 patients qui étaient atteints d’une forme sévère du Covid-19. Ils ont fait passer des IRM à ces patients. « Faire passer une IRM à tous les patients atteints de graves complications de la Covid-19 permettrait de repérer la formation de ces nodules. Cela permettrait de proposer une prise en charge précoce pour limiter les problèmes de déficience visuelle », estime le Pr Augustin Leckers.

publicités

Chez neuf patients, les résultats ont été anormaux. Sur ces neuf personnes, huit ont été admis en soins intensifs. De plus, une corrélation entre les troubles oculaires et des comorbidités a été mise en évidence par le professeur. En effet, deux patients étaient diabétiques, six souffraient d’obésité et deux étaient victimes d’hypertension artérielle.

Le neurologue explique ces complications par l’inflammation que provoque le virus. « Les veines oculaires ne drainent pas suffisamment le sang vers les yeux », indique-t-il. De plus, la position couchée et l’intubation pourraient être un facteur de risque supplémentaire.

Source: Letribunaldunet

Franbuzz sur Facebook

Répondre