Le corps d’une jument mutilée retrouvé dans son enclos à Lagarde-d’Apt

Une jument de 29 ans a été découverte morte et mutilée dans son enclos, jeudi 8 octobre, à Lagarde-d’Apt. L’animal avait notamment une oreille coupée, les gendarmes ouvrent une enquête.

publicités

Nouvelle macabre découverte d’un équidé. C’est une jument âgée de 29 ans qui a été retrouvée, ce jeudi en milieu de journée, dans son enclos de Lagarde-d’Apt dans le Luberon, rapporte France Bleu. Son propriétaire a découvert que le corps de l’animal portait les traces de mutilations, l’une de ses oreilles ayant été coupée.

Partout en France, les cas de mutilation d’équidés se multiplient. Dans le Luberon, fin août de cette année, une jument avait déjà été retrouvée sans vie. Une enquête est menée par la Brigade de recherche de la gendarmerie d’Apt, rapporte La Provence.  Une autopsie doit avoir lieu ce week-end.

publicités

Pour l’heure, la Brigade de recherche de la gendarmerie d’Apt mène l’enquête sur cette nouvelle affaire. Un vétérinaire a déjà effectué plusieurs prélèvements sur la jument. Le journal précise que son autopsie doit être réalisée ce jour.

Par ailleurs, une brigade spéciale a été mise en place. Elle va permettre de recenser et de centraliser tous les cas de mutilations ou agressions mortelles d’équidés.

publicités

De plus, diverses réunions publiques sont organisées par les gendarmes, leur but étant de donner à la population des conseils de prudence et de prévention, afin de protéger les chevaux. Ces réunions devraient également permettre à la population de mieux coordonner ses activités de prévention. Du côté de la population en effet, des bénévoles organisent des rondes nocturnes dans de nombreux secteurs.

Non loin de là, à Puyvert (Vaucluse), fin août, une autre jument avait été retrouvée morte éventrée dans un champ. Son propriétaire avait également découvert l’un de ses poneys avec une oreille sectionnée.

Franbuzz sur Facebook

Répondre