Le dernier câlin de ces 2 petits chiens quelques heures avant d’être euthanasiés – la photo émeut une famille qui les adopte

Keira et Kala, deux chiens de rue abandonnés et recueillis par un refuge animalier à Atlanta (Etats-Unis), devaient être euthanasiés, dans un centre destiné à l’euthanasie d’animaux dans le nord de la Géorgie en 2015, pour cause de surpopulation animale.

publicités

Une photo du couple enlacé dans une étreinte déchirante a déclenché une frénésie sur Internet. Leur photo est devenue virale sur Facebook après que l’organisation caritative de sauvetage pour chiens basée à Atlanta Angels Among Us (Des Anges parmi nous) l’a partagée avec les abonnés de sa page. « Pour vous, cette photo, c’est ‘les chiens qui s’étreignent’, a déclaré l’organisation caritative de sauvetage animalier, mais pour nous, ils sont les têtes d’affiche de la crise des animaux de compagnie sans-abri en Géorgie. »

Le message qui accompagnait cette photo postée par l’association était celui-ci :

Je suis Kala. Et voici Keira. Nous avons si peur ici. Nous ressentons la peur des personnes qui travaillent dans le refuge, et nous avons entendu dire qu’aujourd’hui était notre dernier jour. Notre date limite. Nous devons trouver quelqu’un pour nous adopter ou nous allons être euthanasiés. Keira est noire et n’est pas un “vrai boxer”, c’est un mélange. Elle est tellement courageuse, elle me dit que tout va bien se passer, peu importe ce qui nous arrive. Elle me dit d’être courageux aussi, mais je ne suis pas sûr de pouvoir l’être. Keira sait ce qu’il va arriver. Vous pouvez le voir dans ses yeux. Je peux entendre son coeur battre rapidement alors que je suis accroché à elle.

publicités

Si personne ne nous sauve, quelqu’un va l’emmener loin de moi. Elle ne reviendra pas et je vais pleurer… Ils viendront ensuite pour moi, et je ne serais pas aussi courageux. Nous nous sommes réconfortés l’un l’autre alors que nous étions enfermés ici. Elle m’a donné l’espoir que je n’avais pas. Maintenant, tout est fini. A moins que…

L’association Angel Among Pet Rescue, 2 heures et 6 minutes après ce post, a publié : “Nous voyons beaucoup de choses dans les sauvetages miraculeux, mais là… Keira et Kala qui sont dans un refuge et qui devaient être euthanasiés ont été sauvées. Un résident de la région, situé à Atlanta aux Etats-Unis, est arrivé au refuge deux heures après la publication de la photographie et a adopté Keira et Kala…

publicités

Le centre d’euthanasie, loin d’être diabolisé, a été loué pour sa pleine coopération aux efforts de l’organisme de sauvetage pour héberger les deux chiens. Le refuge a une limite de temps pour la durée pendant laquelle les animaux rescapés peuvent être hébergés. Partout, les refuges sont massivement surchargés et sous-financés, et sont souvent à la merci de pressions constantes pour faire de la place à de nouveaux animaux dans le besoin.

L’émission télévisée américaine Today a rapporté qu’en Géorgie, les animaux errants ne sont hébergés que trois à sept jours avant d’être abattus. « Le remboursement des impôts ne couvre pas l’hébergement de ces animaux », a révélé Anne Clarke de Angels Among Us. « Tout le monde doit aider. »

Ce moment qui a touché tout le monde n’a pas été construit puis photographié, mais c’est le résultat de quelque chose de naturel et spontané, entre deux pauvres animaux qui ont dû comprendre qu’ils avaient les heures comptées. Grâce à ce post et à cette photo, un homme s’est présenté au refuge, ne sachant pas s’il était arrivé à l’heure ou non. Heureusement, oui : Keira et Kala étaient toujours là et quand l’homme s’est approché, les deux chiens lui ont sauté dans les bras, pleins de bonheur.

Le mérite de ce sauvetage revient certainement à Angel Rescue, qui a fait tout son possible pour sauver la vie de deux chiens qui jusqu’ici n’avaient pas eu de chance.

Bien sûr, le vrai miracle serait de pouvoir arrêter d’euthanasier des animaux en bonne santé… Mais les refuges font parfois face à des cas de force majeure, à cause de trop nombreux abandons… Cet été, prenez soin de vos animaux ou prenez le temps d’en adopter un dans le besoin et de bien vous en occuper : il vous le rendront bien !

Franbuzz sur Facebook

Répondre