Le pouvoir d’achat des Français a augmenté de 20% en 20 ans depuis l’adoption de l’euro!

Selon le gouverneur de la Banque de France, l’instauration de l’euro en 1999 a favorisé la stabilité des prix, favorable aux citoyens.

« L’euro a contribué à plutôt bien protéger le pouvoir d’achat des Français. » C’est ce qu’a déclaré le gouverneur de la Banque de France, sur France Inter, le 2 avril. Invité à l’occasion de sa traditionnelle « lettre au président », François Villeroy de Galhau a dressé un portrait très élogieux de la monnaie européenne et de ses conséquences sur le pouvoir d’achat des Français :

publicités
Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau. – Eric Piermont / AFP

« Je crois que l’euro est un succès, l’euro a apporté une hausse des prix beaucoup moins forte. Les prix augmentent trois fois moins vite avec l’euro qu’avant l’euro. L’euro a apporté des coûts de financement qui sont nettement plus bas pour les Français. »

Le pouvoir d’achat des Français toujours en hausse

Une stabilité favorable aux citoyens, notamment en France. D’après la Banque de France, le pouvoir d’achat des Français a ainsi augmenté de 20% entre 1999 et 2018, contre 12% en zone euro. Et 2019 devrait renforcer cette dynamique, avec une croissance du pouvoir d’achat attendue « autour de 2% ».

publicités

« Ces succès de l’euro n’appellent pour autant aucune complaisance », a toutefois insisté le banquier central, en estimant que l’euro méritait « mieux que l’attentisme pour optimiser son potentiel au bénéfice de tous les Européens ». Ce message intervient quelques jours après la mise en garde de la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, qui a exhorté les membres de la zone euro à renforcer son système bancaire et estimé que la zone euro n’était pas encore assez préparée pour affronter la prochaine crise économique.

Les décideurs doivent prendre des initiatives pour mieux exploiter l’Euro

Fidèle à ses principes, le banquier central a profité de cette tribune pour inviter les dirigeants à faire plus. Il trouve que ces derniers sont trop attentistes et se contentent du minimum.Ainsi, l’Euro reste encore sous-exploitée. Ces propos renforcent le récent avertissement de Christine Lagarde, la présidente du FMI.

publicités

Elle trouve que le système bancaire de la zone euro n’est pas encore assez fort. Les pays membres devront alors prendre des mesures appropriées. Sans ce changement, ils rencontreraient d’énormes difficultés lors de la prochaine crise économique.

Le gouverneur de la Banque de France a souligné les côtés positifs de l’Euro. Pourtant, certaines personnes trouvent que c’était mieux avant. Qu’en pensez-vous ?

Source: lemonde.fr

Franbuzz sur Facebook

Répondre