Le Pr Didier Raoult annonce la possible fin de l’épidémie à Marseille, l’ARS le recadre

L’Agence régionale de santé de PACA répond au professeur marseillais Didier Raoult pour qui l’épidémie de coronavirus est en train de disparaître de Marseille.

publicités

Face à la caméra, le professeur Didier Raoult commente les derniers chiffres de la pandémie de Covid-19 à Marseille. Et il livre un message plutôt optimiste : « Pour nous, l’épidémie est en train de disparaître progressivement », dit le directeur de l’IHU Méditerranée Infection, installé dans la deuxième ville de France. Il s’exprime dans une vidéo publiée ce mardi 14 avril sur YouTube et intitulée « Coronavirus : Recul de l’épidémie à Marseille ».

« Pour nous, l’épidémie est en train de disparaître ». Dans une longue vidéo publiée ce lundi, le professeur Didier Raoult affirme avoir noté une baisse significative du nombre de cas de coronavirus à Marseille laissant penser que le pire de l’épidémie est passé.

publicités

Pour l’ARS, l’épidémie ne diminue pas, sa progression oui

Interrogé par France Bleu, le directeur de l’Agence régionale de santé de PACA, Philippe De Mester, répond qu’« il est prématuré de pronostiquer la fin de l’épidémie »« Nous n’en savons rien malheureusement. Nous enregistrons, c’est vrai, depuis quelques jours une diminution de la progression de l’épidémie, pas du tout une régression. L’épidémie va se poursuivre et ça va prendre encore des semaines. » Philippe De Mester le souligne : il faut impérativement respecter les mesures de confinement ces prochaines semaines, pour éviter une deuxième vague de contamination.

Le professeur estime que l’épidémie est « en train de disparaître progressivement ». Didier Raoult démontre alors ses propos en avançant des chiffres clairs : « Lors du pic il y avait à l’IHU jusqu’à 368 nouveaux cas par jour et aujourd’hui il y a entre 60 et 80 nouveaux cas par jour ».

publicités

Pour lui, cela montre que l’épidémie pourrait « disparaître au printemps » et qu’il est même possible que « d’ici quelques semaines, il n’y ait plus de cas ». Un constat qui peut surprendre, lui-même indique que cela survient « pour des raisons qui sont étranges, mais qu’on a l’habitude de voir pour la plupart des maladies virales respiratoires ».

Dans la vidéo, le Professeur Raoult évoque le traitement à l’hydroxychloroquine, dont 3.000 patients positifs en auraient bénéficié à l’IHU Méditerranée. Parmi eux, 2.600 ont reçu de l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine, avec au total seulement 10 décès recensés.

« Cela confirme que nous avons une mortalité qui est inférieure à 0.5% pour l’instant. C’est le résultat le plus spectaculaire au monde. On est très contents », explique-t-il, en rappelant que ce traitement n’est pas utile au stade de la réanimation, mais efficace pour les cas modérés.

Voir son intervention au complet :


Source: Youtube- IHU Méditerranée-Infection

Franbuzz sur Facebook

Répondre