L’Église Catholique lance une enquête après la grossesse de deux religieuses missionnaires

Malgré leur vœu de chasteté, deux nonnes italiennes sont tombées enceintes alors que celles-ci effectuaient un travail en tant que missionnaires en Afrique. Leur état fait scandale au sein de l’église catholique, qui a décidé d’enquêter sur cette affaire.

publicités

Les deux femmes, qui proviennent de différents ordres en Sicile, étaient en mission de charité sur le continent. L’une d’elles, une femme de 34 ans, a découvert qu’elle était enceinte après qu’elle se soit rendue à l’hôpital en raison de douleurs à l’estomac.

La seconde, une mère supérieure, a découvert sa grossesse après quelques semaines. Originaire de Madagascar, elle y serait retournée en attendant la venue de son enfant.

publicités

Une source de l’église catholique à Rome a déclaré au Sun: « Cette nouvelle sème la consternation. Il semble que les deux femmes étaient de retour dans leur pays d’origine et que, de toute évidence, elles ont expérimenté une certaine forme de rencontre sexuelle. Une enquête a été ouverte; elles ont toutes les deux violé des règles strictes de chasteté, mais le bien-être de leurs enfants est le plus important ».

« Les deux femmes sont de retour dans leur pays d’origine », confirme une source du clergé au Sun. « Manifestement, elles ont eu une relation sexuelle ». Le clergé se dit « consterné face à cette nouvelle ». Par ailleurs, les deux religieuses subiraient des pressions afin de quitter définitivement la vie religieuse.

publicités
Credit: Alamy – The Sun

Plus tôt cette année, le pape François, qui compte 18 millions d’abonnés sur Twitter, avait déclaré que certaines religieuses avaient été agressées sexuellement par des prêtres et des évêques, allant même jusqu’à déclarer que certains individus s’en étaient servis en tant qu’esclaves sexuelles. Il a également admis que des abus sexuels sur des religieuses « étaient toujours en cours ».

C’est alors qu’il s’adressait à des journalistes lors d’une tournée historique au Moyen-Orient en février dernier que le souverain pontife a déclaré que l’église avait un problème: « Je pense que c’est toujours en cours parce que ce n’est pas comme si un problème disparaissait dès le moment où vous en prenez conscience ».

Enfin, le pape avait reconnu que les milieux religieux qui ne respectaient pas les femmes devaient être pointés du doigt afin que ceux-ci modifient leur façon de faire.

Franbuzz sur Facebook

Répondre