Les bébés cigognes cassent leurs coquilles et pointent le bout de leur bec en Charente-Maritime

Depuis plusieurs années, la plus grosse colonie de cigognes se trouve non pas dans le Rhin, mais est en Charente-Maritime. Et aujourd’hui, c’est le moment pour les œufs d’éclore !

publicités

L’année dernière, 556 couples de cigognes ont été recensés. Un exploit quand on sait que dans les années 70, il ne restait que 11 couples en France. Cette année, le comptage n’est pas terminé, mais le nombre de couples devrait également s’approcher des 600.

Une cigogne dans son nid / © Marc Millet, France Télévisions

Cela a été rendu possible grâce aux dispositifs qui ont permis aux cigognes de vivre tranquillement et de se reproduire, comme les plateformes mises en place sur les pylônes des lignes à très haute tension, évitant leur électrocution. Ainsi que l’arrêt de la chasse depuis leur classement en espèce protégée. Un travail durement mené par la Ligue pour la protection des oiseaux et RTE.

publicités

Ces dispositifs se retrouvent notamment dans les marais de Rochefort et de Brouage, où plusieurs pylônes qui ont été équipés sont aujourd’hui grandement peuplés par les cigognes et leurs cigogneaux.

Les cigognes sont très nombreuses du côté de Rochefort / © Marc Millet, France Télévisions

Chaque couple a généralement de deux à six œufs, voire plus. Mais 70 % des cigogneaux ne survivent pas plus d’un an. Cependant, pour les 30 % restant, la plupart voyageront et reviendront, afin de trouver un nid et de former un couple à leur tour.

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre