Les éléphants d’un zoo contraints de nager pour sauver leur vie et amuser les visiteurs du zoo

Le zoo de Thaïlande Khao Kheow Open Zoo s’est attiré les foudres des associations de toute part, en obligeant des éléphants à nager deux fois par jour, pour attirer des visiteurs. Mais le directeur n’en démord pas.

publicités

Dans cette vidéo filmée en 2017 par un témoin, on peut-y voir le triste spectacle de plusieurs éléphants, en train de nager dans une gigantesque piscine du zoo Khao Kheow Open Zoo, sous les regards des nombreux spectateurs qui immortalisent la scène avec leurs téléphones portables. L’animal, qui porte son dresseur, va même jusqu’à plonger sous l’eau pour faire le show…

Plus récemment, c’est une autre vidéo, postée ce 27 août sur Twitter par World Animal News, qui fait polémique. La scène qui se déroule toujours dans la même zone du parc animalier, montre un éléphant qui semble en difficulté pour nager dans le grand bassin, sous les regards amusés des enfants.

publicités

« Suite aux signalements reçus, nous confirmons que toute vente de billets pour cette attraction a cessé avec effet immédiat (…) Trip Advisor a constaté que le spectacle violait sa politique envers les animaux », c’est ce qu’on peut lire dans ce courriel qui leur a été adressé…  Une première victoire pour les internautes qui reprochaient justement à ce site américain de faire la promotion de ce lieu.

Le directeur du zoo a été contraint de réagir face à l’ampleur de cette polémique, nous fait savoir le 20 Minutes. Selon lui, ce spectacle « est considéré comme un exercice pour les éléphants.

publicités

Normalement, ils vont dans les piscines pour jouer dans l’eau de toute façon » avant que Attaporn Sriheran ajoute « Le zoo dispose d’une autre piscine pour que les éléphants puissent nager et, en même temps, elle permet aux enfants et aux visiteurs d’en apprendre davantage sur leur comportement » .

Trip Advisor contacté par les militants

Si les pachydermes sont capables de nager, les défenseurs des droits des animaux telle que l’association One Voice ont considéré l’acte comme cruel et humiliant. « Comment des touristes peuvent-ils payer pour voir ça ? », s’est indignée sur Twitter, Muriel Arnal, la présidente et fondatrice de l’association militante.

Le site américain d’avis et de conseils touristiques, Trip Advisor a été interpellé par des militants lui demandant de ne plus recommander ce zoo sur son site.

Franbuzz sur Facebook

Répondre