Les élèves ne savent plus lire l’heure sur une horloge analogique! Les horloges à aiguilles bientôt enlevées des écoles ?

« nivellement vers le bas », « Tout se perd », « c’était mieux avant »… voici quelques une des réactions des Britanniques qui ont appris que les écoles retiraient les horloges analogiques de leurs établissements car les enfants étaient incapables de lire l’heure. Suite aux nombreuses plaintes d’élèves qui ont des difficultés à lire l’heure dans les salles d’examen, les écoles préfèrent retirer les horloges à aiguilles et les remplacer par des horloges digitales.

Tout fout le camp au pays de Big Ben. Les établissements scolaires remplacent les horloges analogiques par des horloges digitales. En effet, les adolescents d’aujourd’hui sont désormais incapables de lire l’heure sur une horloge à aiguilles. Un constat qui inquiète les médecins.

publicités
image: filaphinou.eklablog

Les enfants n’arrivent plus à lire l’heure sur des horloges analogiques

Les horloges à aiguilles connaitront-elles le même sort que l’écriture manuscrite ? Dans certains pays, on n’apprend plus aux élèves à écrire à la main, au Royaume-Uni, on n’apprendra bientôt plus à lire l’heure sur des horloges analogiques. « La génération actuelle n’est plus aussi douée qu’avant pour lire l’heure sur une horloge traditionnelle », explique Malcolm Trobe, secrétaire général de l’Association des directeurs de collèges et lycées (ASCL) du Royaume-Uni. Selon cet ancien directeur d’école, il faut tout mettre en œuvre pour faciliter le déroulé des cours et des examens, alors que les horloges à aiguilles peuvent être une « source de stress que l’on peut éviter ».


Source video: letribunaldunet

Les écoles remplacent peu à peu leurs horloges par des horloges digitales

Les écoles doivent rendre les choses « aussi simples et directes que possibles pour les étudiants, durant les examens », explique-t-il. « Personne n’a envie qu’ils lèvent tout le temps le doigt pour demander combien de temps il reste ». Ces propos ont été tenus lors d’une conférence à laquelle participaient de nombreux directeurs de tout le pays.

publicités

Les professeurs ont tweeté leurs réactions et la plupart sont d’accord avec cette décision. De nombreux témoignages indiquent que c’est déjà le cas dans leur école, principalement pour les raisons évoquées.

Source: letribunaldunet

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre