Les femmes doivent sortir avec ses amies au moins deux fois par semaine, pour leur bien-être.

Avoir de bons amis est une composante essentielle d’une vie complète et satisfaisante, et cela s’applique à tous les êtres humains. Ceci est confirmé par diverses études scientifiques, notamment psychologiques, qui étudient le rôle et la valeur des amitiés non seulement au niveau social mais aussi du point de vue du bien-être psychophysique.

Il n’est pas rare que les amis prennent encore plus d’importance que la famille, ou qu’ils s’apparentent à une alternative lorsque celle-ci fait défaut ou n’offre pas un soutien émotionnel et affectif adéquat. Pour les femmes en particulier, sortir avec des ami(e)s en dehors du couple est essentiel pour leur santé, au point que les experts en sont venus à « prescrire » un nombre minimum de fois par semaine à consacrer à leur compagnie.

Crédit:  Unsplash

Selon des chercheurs de l’Université d’Oxford, pour pouvoir dire qu’elle est heureuse et satisfaite, une femme doit sortir avec ses ami(e)s au moins le week-end, ou « étaler » ces deux rencontres sur une période de sept jours. Passer du temps à faire des choses simples comme manger ou boire, discuter, rire et se dire des choses signifie ajouter plus de qualité à votre vie. C’est important pour briser la routine, pour recharger les batteries, pour arriver à mener le rythme habituel du travail, de la maison, de la famille, sans le subir comme une « boucle sans fin ».

Crédit:  Unsplash

Des bénéfices ont même été trouvés pour le système immunitaire, si bien que dans le cas de maladies, le temps de guérison est beaucoup plus rapide. Passer quelques heures avec des copines pour une séance shopping et/ou commérages aide aussi à réduire les niveaux d’anxiété permettant une meilleure gestion du stress quotidien. Ce qui compte, c’est que ce soient de bonnes amies et que le nombre de membres du groupe ne dépasse pas 4 unités. Dans ce « cadre », il est possible de développer un niveau idéal d’interaction et de plaisir, en produisant des hormones du bonheur. Dans les grands groupes, il est plus facile de disperser l’attention et de ne pas pouvoir profiter pleinement de la compagnie des autres.

Que même la « science » soutienne l’importance de l’amitié est certainement réconfortant. Mais nous savons aussi par nous-mêmes combien il est important de s’entourer des bonnes personnes et combien les amis sont un atout précieux pour notre existence.

Source: regardecettevideo.fr

Répondre