Les médecins Chinois ayant combattu le Coronavirus arrivent en Italie avec 30 tonnes de matériel pour aider la population

Face à la situation dramatique de l’Italie, qui a renforcé ses mesures de restriction pour ralentir l’avancée du coronavirus, la Chine va soutenir les hôpitaux italiens en envoyant une équipe de médecins chinois ayant fait face à la crise à Wuhan.

publicités

Les 60 millions d’Italiens sont soumis depuis mardi à de sévères restrictions dans leurs déplacements pour tenter d’enrayer la propagation du virus, qui a fait au moins 827 morts et contaminé plus de 12.000 personnes dans le pays. La Chine, d’où est partie la pandémie fin 2019 et qui voit le nombre de cas chuter significativement sur son sol, a commencé à envoyer des spécialistes et du matériel dans plusieurs pays.

Les spécialistes chinois, visages masqués, ont été accueillis par des représentants du ministère italien de la Santé à l’aéroport romain de Fiumicino. À bord du vol se trouvaient notamment « des ventilateurs, du matériel respiratoire, des électrocardiographes, des dizaines de milliers de masques et d’autres matériels de santé », a précisé le président de la Croix-Rouge italienne Francesco Rocca.

publicités

Au niveau matériel, l’avion transportait, selon les autorités et les médias chinois qui ont largement relayé l’information : 1 000 appareils respiratoires, 20 000 tenues de protection, 50 000 brosses de nettoyage, 100 000 masques haute-protection, 2 millions de masques « classiques », ainsi que des agents antiviraux, comme du plasma de patients guéris.


Source de vidéo: Dailymotion-CNEWS

Cette solidarité entre ces deux pays n’est pas si surprenante : si en 2020, ils fêteront le 50e anniversaire de leurs relations diplomatiques, ils les ont surtout renforcé ces toutes dernières années. Rome a en effet signé 29 accords (du fisc à la santé, de l’innovation à la culture en passant par l’agroalimentaire et surtout les infrastructures et la logistique maritimes et terrestres) avec Pékin en mars 2019.

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre