Les radars automatiques peuvent désormais détecter les véhicules non assurés

Afin de mieux sanctionner les conducteurs qui roulent sans assurance, les plaques d’immatriculation flashées notamment par les radars automatiques pourront dorénavant être comparées au fichier des véhicules assurés (FVA). Dans les premiers temps, un simple courrier de prévention sera adressé aux conducteurs concernés. Ensuite, ce sera une amende de 750 euros.

publicités

Environ 700 000 conducteurs français non assurés, et leur nombre va croissant selon les autorités, l’Etat souhaite réduire considérablement le nombre de personnes conduisant avec un véhicule sans assurance. Désormais, les radars peuvent détecter si la personne flashée est bien assurée ou non.

Les propriétaires de véhicules non assurés vont recevoir dans les jours qui viennent un courrier de l’Etat les invitant à respecter la loi, a déclaré sur France Info le délégué interministériel à la sécurité routière, précisant que « dans quelques mois seulement, si on n’est pas assuré, on recevra une amende forfaitaire délictuelle de 750 € ».

publicités

À l’instar les radars automatiques, les forces de l’ordre peuvent aussi consulter le FVA lors des contrôles routiers notamment, rapporte Le Parisien.

Le défaut d’assurance pourra être puni d’une amende forfaitaire de 500 euros, qui pourra être minorée à 400 euros pour un règlement dans les 15 jours ou majorée à 1.000 euros au bout de 45 jours. Et ce, lors de la première constatation de l’infraction. En cas de récidive, l’affaire sera soumise à la justice et la décision du tribunal sera inscrite au casier judiciaire. Cela sera puni d’une d’amende pouvant aller jusqu’à 7.500 euros et pourra être assortie de peines complémentaires comme la suspension ou l’annulation du permis et la confiscation du véhicule.

publicités

Il y a en France 57 millions d’immatriculations et 55 millions d’assurés.  Cela ne signifie pas dire pour autant que 2 millions de véhicules circulent sans assurance. Certains restent au garage et leurs propriétaires estiment qu’il n’est pas nécessaire de les assurer. Et pourtant, même un véhicule non roulant doit l’être dit la loi.

Franbuzz sur Facebook

Répondre