Leur fille adoptive de 6 ans était en réalité une naine sociopathe d’au moins 22 ans

Une histoire tellement folle et inquiétante qu’elle en paraît invraisemblable. Une Américaine, qui avait adopté une petite fille de 6 ans en 2010, accuse l’enfant d’être en réalité une sociopathe atteinte de nanisme, d’au moins 22 ans.

publicités

Aux Etats-Unis, les Barnett, un couple (séparé) accusé de négligence criminelle pour avoir abandonné sa fille adoptive, assurent que l’enfant d’être en réalité une sociopathe atteinte de nanisme. Après avoir fait changer officiellement son âge – elle serait née en 1989 et pas en 2003 –, la mère l’aurait abandonnée en 2013 avant de fuir. C’est une histoire incroyable digne d’un véritable film d’horreur. Elle n’est d’ailleurs pas sans rappeler le film d’épouvantes « Esther », dont l’histoire pourrait en être inspirée, rapporte le DailyMail. Retour sur cette histoire terrifiante.

Tout commence lorsque Katrine et Michael Bennett souhaitent adopter une petite fille, en raison des difficultés de la jeune femme pour avoir des enfants. Ils se rendent alors dans un établissement spécialisé et tombent sous le charme d’une petite fille nommée Natalia, née en Ukraine et arrivée aux États-Unis depuis 2 ans, dont les papiers (un certificat de naissance ukrainien) indiquent qu’elle a 6 ans.

publicités
image: Katrine Benett

Pendant les trois années de leur cohabitation, la petite Nathalia aurait multiplié les actes terrifiants. D’abord elle ne présente aucun signe d’affinité avec les enfants de son âge, et préfère se rapprocher des adolescents. Elle aurait tenté de pousser sa mère adoptive contre une clôture électrique, versé de la javel dans son café et enfin, menacé de la poignarder, ainsi que son ex-époux, dans leur sommeil.

Des examens dentaires établissent finalement que la fillette est plus âgée que ce qu’elle prétend et le couple obtient en 2012 que l’état civil mentionne désormais l’âge de 22 ans (la majorité légale outre-Atlantique).  « Natalia était une femme : elle avait ses menstruations et des dents d’adulte. Elle n’a jamais grandi, alors que même les enfants atteints de nanisme poursuivent leur croissance », a raconté la mère au Daily Mail.

publicités
image: Katrine Benett

Convaincu d’avoir affaire à une adulte pour plusieurs raisons, le couple aurait réussi à faire changer sa date de naissance à l’état-civil. Natalia, devenue majeure, aurait alors été laissée dans un appartement d’Indiana par ses parents, sans crainte de poursuites judiciaires. Ils se sont ensuite exilés au Canada, afin de rompre définitivement les liens avec elle.

image: Kristine Barnett – Dailymail

Une fois loin d’elle, ils ont repris leur vie pensant en avoir fini avec cette histoire. Mais Natalia ne comptait pas s’en arrêter là… Elle s’est rendue au poste de police et a annoncé qu’elle avait été abandonné par ses parents adoptifs et a été livrée à elle même dans l’appartement.

Désormais divorcés, les Barnett ont été accusés d’avoir abandonné Natalia par un juge de l’Indiana, et d’avoir falsifié l’état-civil de leur fille. Après s’être présentés à la police les 18 et 19 septembre, ils ont chacun été libérés contre deux cautions de 5500 et 5000 dollars. Ils devaient comparaître ce mardi devant la justice de leur pays.

Si ce scénario peut vous sembler familier, c’est qu’il s’agit en réalité de l’intrigue exacte du film Esther sorti au cinéma en 2009 !


Source de vidéo: Youtube-Warner Bros. France

Franbuzz sur Facebook

Répondre