L’homme qui avait traîné un chien derrière sa voiture sur le périph’ nantais à 150 km/h, retrouvé par la police, il risque deux ans de prison

Un chauffard a été vu trainant son chien à l’arrière de sa voiture, au bout d’une laisse accrochée à l’attache-remorque, ce lundi soir sur le périhpérique de Nantes. Ce conducteur a pris la fuite, laissant l’animal en état d’agonie derrière lui.

publicités

Un véhicule Peugeot 3008 roulait à 150 km/h sur le périphérique nantais avec un chien attaché derrière la voiture à l’attache-remorque par une laisse. Deux autres chauffards, ahuris par cette scène décident de le stopper.

Les faits se sont déroulés porte de Grand Lieu, sur le périphérique nantais ; les agents sont alertés vers 21h45 par un autre automobiliste, qui explique avoir vu un conducteur tracter un chien à l’arrière de sa voiture, laisse accrochée à l’attache-remorque. A cette vitesse, le chien n’était pas capable de courir.

publicités

Une fois arrêté, il a laissé le chien en train d’agoniser sur la bande d’arrêt d’urgence avant de reprendre sa route. Ce pauvre animal a été transporté à la clinique vétérinaire de Beaulieu par les pompiers, le chien a dû être euthanasié.

Dépôt de plainte du Refuge animalier de Loire-Atlantique

Les policiers arrivent trop tard pour interpeller ce chauffard, mais il est désormais recherché. Les agents de police vont maintenant se pencher sur la plaque d’immatriculation de son véhicule et sur la puce du chien.

publicités

En réponse à cet acte, le Refuge animalier de Loire-Atlantique​, partenaire de la Fondation 30 millions d’Amis, a déposé plainte pour acte de cruauté et sévices graves envers un animal.

La police a lancé une enquête pour retrouver l’auteur des faits, notamment grâce à la vidéosurveillance. Elle rappelle que les actes de cruauté envers les animaux sont passibles de deux ans d’emprisonnement et 30.000 euros d’amendes.

Franbuzz sur Facebook

Répondre