L’impressionnant ciel rose au Japon juste avant le passage du typhon Hagibis

Le typhon Hagibis, qui a frappé le Japon entre le samedi 12 et le dimanche 13 octobre, a laissé un lourd bilan, mais avant son arrivée, certains habitants ont pu prendre des clichés à couper le souffle.

publicités

Au moins 70 morts, 15 disparus et plus de 200 blessés après le typhon Hagibis, qui a frappé le Japon Dans la nuit du 12 au 13 octobre,, Si les habitants ont été largement prévenus par les services météo, ils ont aussi pu voir les signes annonciateurs de la puissance du typhon directement dans le ciel, qui a soudainement changé de couleur pour revêtir un étrange violet.

Les précipitations ont été colossales : jusqu’à un mètre d’eau en seulement 48 h ! Dans certaines zones, la pluie tombée représentait plus 40% des chutes d’eau annuelles, du jamais-vu !  Le vent a même soufflé jusqu’à 200 km/h, selon l’Agence météorologique du Japon.

publicités
image: yuCcanimiso

Ce phénomène est appelé : la « diffusion ». Elle est dû à la diffusion de la lumière : en temps normal, les molécules de gaz et la poussière ont tendance à disperser les différentes longueurs d’onde du rayonnement solaire, et ne parviennent à nos yeux que les longueurs d’onde les plus courtes comme le bleu. Une tempête intense, surtout venant de l’océan, modifie la composition de l’air en emportant les particules les plus grosses qui absorbent plus uniformément la lumière.

Ne restent alors que les petites particules qui ont tendance à diffuser plus de longueurs d’ondes, ce qui laisse apparaître ces teintes violettes et roses profondes. Le phénomène est encore accentué par l’évaporation de l’océan : l’air chaud s’élève rapidement au-dessus de la mer et laisse dans l’atmosphère des quantités importantes de molécules de sel qui diffusent des longueurs d’onde plus courtes

publicités

Un phénomène similaire a été observé au début du mois de septembre par les habitants de Jacksonville, en Floride. C’était après le passage de l’ouragan, Dorian, que le ciel a changé de couleur pour devenir violet…

image: ara_to1

Largement relayé sur les réseaux sociaux, les Japonais ont posté beaucoup de photos, souvent accompagnées de commentaires inquiets, sachant la tempête qui allait se profiler… D’Osaka, en passant par Tokyo et Kobe, la Twittosphère s’affole. “Une belle scène, oui. Mais derrière, une énorme catastrophe. Priez pour le Japon” écrit un utilisateur Twitter.

Franbuzz sur Facebook

Répondre