LOIRE – La Ricamarie : les pompiers ne veulent pas remplir leur piscine, ils se font caillasser

Cette semaine, une piscine de fortune avait été construite à la Ricamarie, dans la Loire, à environ 60km de Lyon. Les pompiers ont refusé de la remplir vendredi. En réponse, ils ont reçu des pierres.

Ces jours-ci, des adolescents du quartier Montcel de La Ricamerie, une commune d’environ 8000 habitants située à moins d’une dizaine de kilomètres au sud de Saint-Étienne, ont entrepris de construire une piscine de fortune afin de braver la canicule. Pour ce faire, ils commencent par ouvrir des bouches à incendie, au grand dam de la mairie communiste qui décide de prendre « les choses en main », rapporte Le Progrès.

publicités

Harassés par la chaleur caniculaire de la semaine dernière, des adolescents de la commune de La Ricamarie, limitrophe de Saint-Etienne, ont tenté de construire une piscine de fortune. Accueillie favorablement par la municipalité, cette initiative a aboutie par un premier remplissage ordonné par la ville. Par mesure de sécurité et pour éviter que quelqu’un se noie, la piscine a été vidée jeudi 27 juin. Afin de retrouver leur point d’eau, des adolescents ont réalisé un canular aux pompiers en les faisant venir pour un feu de voiture. Profitant de la venue des soldats du feu, les jeunes leur ont demandé de remplir une nouvelle fois leur piscine. Mais après avoir essuyé un refus, certains ont tenté de caillasser le véhicule des pompiers sans parvenir à le toucher.

« Cela a mobilisé un fourgon incendie et six pompiers pour rien »

Malgré le fait que la supercherie ait été dévoilée, les adolescents ne se démontent pas et ont le culot de demander aux pompiers de remplir leur piscine. Vexés d’avoir essuyé un refus, certains jeunes n’hésitent pas à caillasser le véhicule des pompiers, sans toutefois parvenir à le toucher.

publicités

« Non seulement cela a mobilisé un fourgon incendie et six pompiers pour rien, mais en plus, ils auraient pu recevoir des pierres », déplore un soldat du feu cité par Le Progrès.

Le 29 juin, pendant une cérémonie d’accueil des pompiers volontaires à Saint-Étienne, le président du conseil départemental Georges Ziegler a dénoncé les nombreux incidents et les incivilités auxquels sont régulièrement confrontés les sapeurs-pompiers, tels que « les quolibets, les vols dans les véhicules et les caillassages ».

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre