«Maman, je suis désolé»: les derniers mots d’un garçon de 5 ans avant de mourir d’un cancer !

Charlie Proctor était un jeune garçon de 5 ans qui aimait la vie. Mais en 2016, alors qu’il n’avait que 3 ans, sa famille a appris qu’il avait une tumeur et qu’il allait devoir subir une greffe du foie pour rester en vie. Les deux parents, Amber Schofield et Ben Proctor, ont organisé une collecte de fonds en ligne pour payer la greffe. Leur démarche avait même capté l’attention de la chanteuse Pink qui a partagé l’information à ses millions d’abonnés. Mais la petite famille n’ont réussi qu’à amasser la moitié du montant dont ils avaient besoin. Charlie est mort dans les bras de ses parents, ce week-end.

Juste avant de mourir, Charlie s’est excusé.

« Maman, je suis désolé pour ça », a-t-il prononcé.

Les deux parents ont raconté cette terrible histoire dans un message émouvant sur Facebook.

« Hier soir à 23h14, mon meilleur ami, mon monde, Charlie, a pris son dernier souffle », a écrit Amber sur la page Facebook dédiée au combat de son fils. « Il s’est endormi paisiblement dans mes bras, avec les bras de papa autour de nous. Nos cœurs font mal. Le monde a perdu un petit garçon incroyable. Charlie, tu m’as donné la chance d’être une maman. Tu as été non seulement notre plus grande inspiration, mais également l’inspiration de milliers de personnes dans le monde entier. Tu m’as montré ce que l’amour signifie vraiment, Charlie. Maintenant il est temps de voler de tes propres ailes, je suis tellement, tellement fière de toi. Tu t’es battu si durement. Mon bébé, j’ai tellement mal. Tu vas me manquer pour toujours bébé, mon beau bébé. Fais de beaux rêves mon bébé. »

Amber Schofield a dénoncé le fait que la greffe, qui aurait pu sauver la vie de son enfant, était réservée aux plus riches alors que les familles les plus pauvres étaient condamnées à voir leurs enfants mourir. Elle affirme que l’hôpital lui a dit que la greffe ne valait pas la peine puisque la maladie de son fils était trop avancée.

Amber a dit que sa fille Jessica était dévastée de ne pas avoir Chalie auprès d’elle et que ce ne sera plus jamais pareil sans lui. Elle devra grandir sans son grand frère.

Quelques heures avant la mort de Charlie, Amber savait qu’il n’en avait plus longtemps.

« Ce sera la dernière photo de Charlie que je poste. Au fil des jours, il se détériore de plus en plus. Il ne ressemble plus à Charlie. Il est si maigre que je peux voir et sentir chaque os de son corps minuscule, son visage enfoncé, ses yeux qui roulent. Où est passé mon gros bébé? » a-t-elle écrit dans un message poignant en partageant cette image.

« Je veux que tout le monde se souvienne de Charlie pour qui il est. Je veux qu’ils se rappellent à quoi il ressemblait, à quel point il était effronté, à quel point il était hilarant, à quel point il était grincheux parce que, pour l’instant, Charlie n’est rien de tout cela. Il est triste, il est fatigué, il en a marre et est déprimé. »

« Aujourd’hui, il était très agité, voulant se coucher, s’asseoir, s’allonger dans son lit, puis sur le sac de fèves, puis sur le canapé, puis à l’arrière et ainsi de suite … charlie, à un moment donné, s’est tournée vers moi et a dit de la voix la plus calme et haletante: « Maman, je suis tellement désolée pour cela » »

« Mon coeur s’est brisé! Aucun enfant ne devrait ressentir les émotions ressenties par Charlie. Aucun enfant! Aucun parent ne devrait regarder leur enfant s’en aller lentement. Avoir à les regarder se détériorer de la sorte est la chose la plus douloureuse que l’on puisse ressentir. Si le destin de Charlie est de partir, alors je préférerais que les anges l’aient pris il y a des semaines avant pour qu’il ne souffre plus. »

« Son sourire me manque, sachant que je ne le reverrai plus que sur les photos, je n’entendrai plus charlie rire à nouveau. Priez pour un miracle, tenez vos bébés dans vos bras et cajolez-les. Vous ne réalisez pas à quel point vous êtes chanceux. Nous prenons tous la vie pour acquise. »

Source: Daily Mail – ayoyemonde
Crédit Photo: Courtoisie

Répondre