Nantes : il agresse une femme malvoyante en fauteuil roulant, lui vole son téléphone et lui crache dessus

Un homme de 38 ans a été interpellé jeudi soir à Nantes (Loire-Atlantique) et placé en garde à vue pour « vol avec violences sur personne vulnérable ». Il avait tenté un peu plus tôt de dérober le téléphone portable d’une femme malvoyante et en fauteuil.

publicités

Les faits ont eu lieu dans la soirée du jeudi 16 juillet route de Carquefou, près du stade de la Beaujoire, à Nantes (Loire-Atlantique). Vers 21 h, une femme de 33 ans malvoyante qui circulait en fauteuil roulant avec son chien guide avait été agressée par un individu voulant lui dérober son téléphone portable.

Il fait fondre le cordon avec un briquet

Le malfrat s’était mis en travers de la route pour bloquer le fauteuil de la victime. Il avait ensuite tenté d’arracher le téléphone portable, accroché au cou de la jeune femme par un cordon. Ne parvenant pas à dérober l’appareil, il avait utilisé un briquet pour faire fondre le cordon.

publicités

Le voyou avait ensuite pris la fuite avec le téléphone portable en crachant sur la victime à plusieurs reprises. Des personnes ayant assisté à la scène avaient prévenu la police. Malgré la présence d’une dizaine d’individus hostiles, les agents de la Brigade anticriminalité (BAC) avaient pu appréhender le suspect, caché entre deux poubelles, grâce à la description fournie par les témoins.

Interpellé un peu plus tard par la brigade anticriminalité alors qu’il se cachait derrière deux poubelles, le trentenaire a été placé en garde à vue. Les policiers ont retrouvé le téléphone ainsi que le briquet utilisé pour le dérober.

publicités

Récidiviste

Le suspect, condamné par le passé pour un vol sur une personne vulnérable, conteste les faits. Il doit être déféré ce vendredi après-midi devant le parquet de Nantes pour être jugé lundi 20 juillet en comparution immédiate, pour des faits qualifiés de « vol facilité par la vulnérabilité de la victime et aggravé par les violences ». Il encourt dix années d’emprisonnement.

Contactée, la victime a expliqué que l’agresseur lui avait craché dessus à plusieurs reprises, précise France Bleu. Le téléphone volé a été retrouvé par les fonctionnaires sous l’une des poubelles présentes sur le lieu de l’arrestation.

Franbuzz sur Facebook

Répondre