Normandie: Un homme a perçu plus de 18.000 € de Pôle emploi alors qu’il vivait à l’étranger

Un jeune homme de 26 ans a été condamné par le tribunal judiciaire d’Alençon (Orne) ce jeudi 3 septembre 2020 à quatre mois de prison avec sursis et à rembourser 18 400 € à Pôle Emploi Normandie.

publicités

Un jeune homme de 26 ans a été condamné ce jeudi par le tribunal judiciaire d’Alençon (Orne) à quatre mois de prison avec sursis pour avoir perçu illégalement des indemnités de chômage, rapporte L’Orne Hebdo. Alors qu’il était parti vivre en Turquie, l’individu avait continué de toucher ses allocations pendant deux ans, soit l’équivalent de 18.400 €. Une somme qu’il devra rembourser intégralement.

La somme est conséquente car le fraudeur a perçu des aides sociales chaque mois pendant deux ans. Entre novembre 2016 et septembre 2018, celui qui résidait à Alençon a perçu mensuellement ces allocations-chômage alors qu’il avait quitté le territoire français.

publicités

« Je suis parti en Turquie en juin 2016 pour me marier. Je cherchais du travail en Turquie mais je faisais plusieurs allers-retours en France », explique le prévenu dont l’avocate pointe « l’intention de se réinstaller avec son épouse » dans la ville-préfecture de l’Orne.

Et c’est son compte Facebook qui a révélé que l’homme vit actuellement en Turquie. Grâce à des photos et vidéos récentes, ils ont également pu se rendre compte que son frère aîné, 27 ans, était lui aussi en Turquie pour de « longs séjours ». Ce dernier à quant à lui touché près de 2.600 euros d’allocations.

publicités

Des remboursements spontanés de 100 € par mois

Le jeune homme est revenu vivre dans l’Orne depuis huit mois. Embauché comme maçon, il a « spontanément » décidé de rembourser Pôle emploi en versant chaque mois 100 €, précise L’Orne Hebdo. Une somme « insuffisante » pour l’avocat représentant Pôle emploi, qui a souligné que le prévenu avait bel et bien « décidé de frauder ». Selon lui, ses démarches ont été effectuées auprès de l’organisme public quelques mois après son départ du territoire français.

Les deux frères ont été convoqués devant la justice à Alençon en Normandie ce jeudi 28 octobre, mais ils ne sont pas présentés. En plus de la prison et du remboursement, le plus jeune a été interdit de venir en France pendant trois ans. Son frère, a été condamné à 2 ans de prison avec sursis et doit, lui, rembourser 2.589 euros.

Franbuzz sur Facebook

Répondre