Nouvel appel à la mobilisation le 11 janvier contre la réforme des retraites

L’intersyndicale appelle à un samedi de mobilisation interprofessionnelle contre la réforme des retraites le 11 janvier. Par ailleurs, le projet de loi sera lui présenté en conseil des ministres le vendredi 24 janvier, a appris franceinfo.

publicités

L’intersyndicale CGT-FO-FSU-Solidaires-CFE-CGC appelle à une nouvelle journée d’actions interprofessionnelles le samedi 11 janvier. Le mouvement contre la réforme des retraites n’est pas près de connaître son épilogue. Une nouvelle journée d’actions et de manifestations est prévue le samedi 11 janvier, à l’appel de l’intersyndicale CGT-FO-FSU-Solidaires-CFE-CGC.

Pas une, mais trois. Les organisations syndicales, opposées à la réforme des retraites, appellent à la grève et à la mobilisation interprofessionnelle les 9, 10 et 11 janvier. Jusqu’à présent, seule la journée du 9 était fixée. «Pour gagner, il faut élargir et amplifier le mouvement dans tous les secteurs professionnels dès le 9 janvier», écrivent les syndicats dans un communiqué commun transmis ce vendredi 3 janvier.

publicités

«La population, malgré les pressions gouvernementales et médiatiques, soutient très majoritairement le mouvement social», expliquent-ils. «Elle manifeste son soutien en versant massivement aux caisses de solidarité ou en participant aux initiatives initiées par les organisations syndicales et grévistes».

Manifestation à Paris contre la réforme des retraites, le 28 décembre 2019. image: afp.com/STEPHANE DE SAKUTIN

Première grande manifestation un samedi

Réclamant le retrait du projet et dénonçant le “mépris” d’Emmanuel Macron, les syndicats accusent également le gouvernement de jouer “l’enlisement”, “certains de ses ministres stigmatisant les secteurs qui refusent de négocier des régressions sociales”. Une journée de “manifestation dans tout le pays” est programmée pour le samedi 11 janvier.

publicités

De son côté, Édouard Philippe a réitéré ce vendredi “son souhait d’aboutir aussi vite que possible à un compromis” avec les partenaires sociaux. À la sortie d’une réunion tenue dans la matinée à Matignon, le Premier ministre a confirmé qu’il introduirait la réunion de reprise du “nouveau cycle de discussions” avec les partenaires sociaux prévue le mardi 7 janvier au ministère du Travail.

« Le gouvernement joue le pourrissement »

Selon Yves Veyrier, qui se rendra au ministère du Travail mardi à la réunion multilatérale consacrée à la pénibilité et à l’emploi des seniors, « il y a du grain à moudre sur autre chose que le régime à points ». Pour Eric Beynel, porte-parole de Solidaires, qui n’a pas été convié mardi, de même que la FSU, « le gouvernement joue le pourrissement ». « On a peu d’espoir sur les discussions du 7 » et « la situation est loin d’être apaisée », a-t-il ajouté.

«Lors de ses voeux, le président de la République​ a confirmé qu’il n’entend rien, se contentant de répéter les mêmes affirmations qui n’ont convaincu personne depuis deux ans », écrivent les organisations dans leur communiqué.

Franbuzz sur Facebook

Répondre