Novak Djokovic disqualifié de l’US Open après avoir lancé une balle à la gorge d’une juge (VIDÉO)

Le joueur de tennis serbe, Novak Djokovic, a été disqualifié dimanche 6 septembre en huitième de finale de l’US Open. Le sportif a involontairement envoyé une balle sur une juge de ligne.

publicités

Alors qu’il était favori du Grand Chelem à l’US Open, le Serbe Novak Djokovic a été disqualifié en 8e de finale, dans la soirée du dimanche 6 septembre, à cause d’un geste d’humeur. Envoyant une balle derrière lui, il a atteint malencontreusement une juge, au niveau de la gorge. Même s’il n’a pas visé intentionnellement la juge, Djoko s’en est excusé.

« Parce qu’il a été disqualifié, Djokovic va perdre tous les points ATP gagnés à l’US Open [en l’occurrence… aucun] et va recevoir une amende du montant de son prize money en plus de toute autre amende éventuellement décidée en fonction de l’incident », a précisé la Fédération de tennis des Etats-Unis (USTA). L’amende devrait encore être plus salée du fait de sa décision de quitter immédiatement le stade sans donner la conférence de presse obligatoire.

publicités

La balle heurte une juge de ligne à la gorge

Le numéro 1 mondial venait de se faire breaker par son adversaire Pablo Carreno (27e) et se retrouvait mené 6-5 au premier set. Par énervement, il a frappé une balle vers le fond du court sans regarder. La balle a heurté une juge de ligne à la gorge qui s’est effondrée en poussant un cri.

Djokovic s’est précipité vers elle, jusqu’à ce qu’elle se relève et qu’elle quitte le court. Le Serbe est alors parti s’asseoir sur son banc. S’en est suivi une longue discussion avec les arbitres. Le règlement et sans appel : tout joueur coupable de ce type de geste, même involontairement, est exclu.

publicités

Une situation très rare

L’amende devrait encore être plus salée par sa décision de quitter immédiatement le stade sans donner la conférence de presse obligatoire. Carreno n’a rien vu : « Je fêtais mon break avec mon coach », a-t-il expliqué en confirmant l’évidence : Djokovic n’avait pas « intentionnellement » atteint la juge de ligne.

Les cas de disqualification en Grand Chelem sont rares. Mais celle de John McEnroe à l’Open d’Australie 1990 avait déjà marqué les esprits. Djokovic avait eu un premier geste d’humeur quelques points auparavant, lorsqu’il avait violemment frappé une balle contre une balustrade.

Novak Djokovic s’est exprimé à travers un long message sur son compte Instagram :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

This whole situation has left me really sad and empty. I checked on the lines person and the tournament told me that thank God she is feeling ok. I‘m extremely sorry to have caused her such stress. So unintended. So wrong. I’m not disclosing her name to respect her privacy. As for the disqualification, I need to go back within and work on my disappointment and turn this all into a lesson for my growth and evolution as a player and human being. I apologize to the @usopen tournament and everyone associated for my behavior. I’m very grateful to my team and family for being my rock support, and my fans for always being there with me. Thank you and I’m so sorry. Cela ova situacija me čini zaista tužnim i praznim. Proverio sam kako se oseća linijski sudija, i prema informacijama koje sam dobio, oseća se dobro, hvala Bogu. Njeno ime ne mogu da otkrijem zbog očuvanja njene privatnosti. Jako mi je žao što sam joj naneo takav stres. Nije bilo namerno. Bilo je pogrešno. Želim da ovo neprijatno iskustvo, diskvalifikaciju sa turnira, pretvorim u važnu životnu lekciju, kako bih nastavio da rastem i razvijam se kao čovek, ali i teniser. Izvinjavam se organizatorima US Opena. Veoma sam zahvalan svom timu i porodici što mi pružaju snažnu podršku, kao i mojim navijačima jer su uvek uz mene. Hvala vam i žao mi je. Bio je ovo težak dan za sve.

Une publication partagée par Novak Djokovic (@djokernole) le

Toute cette situation m’a laissé vraiment triste et vide. Dieu merci, le tournoi m’a dit qu’elle (la juge de ligne touchée par la balle) se sentait bien. Je suis extrêmement désolé de lui avoir causé un tel stress. Si involontaire. Si mal. Je ne divulgue pas son nom pour respecter sa vie privée. Pour ce qui est de la disqualification, je dois me retrouver et travailler sur ma déception, faire de tout cela une leçon pour continuer à grandir et évoluer en tant que joueur et être humain. Je m’excuse auprès du tournoi et de toutes les personnes associées à mon comportement. Je suis très reconnaissant à mon équipe et à ma famille de demeurer un soutien fort et à mes fans d’être toujours là avec moi. Merci et je suis vraiment désolé. 

avec AFP

Franbuzz sur Facebook

Répondre