Parce qu’elle a servi un repas à un élève qui n’avait pas d’argent- Cette serveuse a été congédiée

Parfois, la gentillesse et un grand cœur envers les personnes qui ont le plus besoin de nous peuvent se trouver dans les endroits les plus inattendus et par des personnes que nous ne croyions pas capables d’en être capables. Cette pensée pourrait être confirmée par la serveuse américaine Bonnie Kimball, une serveuse d’une cantine de lycée du New Hampshire, aux États-Unis, qui a été licenciée après avoir servi de la nourriture à un élève qui ne pouvait pas se permettre de payer le jour même.

Un jour, un élève d’un établissement du New Hampshire est venu au réfectoire les poches vides. Cet élève, l’employée Bonnie Kimball le connait bien, informe CNN. Ainsi, pour la cantinière ce n’était pas un problème qu’il n’ait pas d’argent aujourd’hui. Elle savait qu’il rembourserait le lendemain et puis, il était hors de question de laisser le garçon affamé le midi. Elle lui a donc servi un plat.

publicités
image: The New York Times

Quelques jours après cet événement, la bonne femme s’est fait licenciée pour « faute grave ». Bonnie Kimball a reçu une lettre dans laquelle on lui explique ce qu’elle a fait de mal : « Le 28 mars, un chef de district était sur place et a vu un élève traverser la file avec plusieurs produits alimentaires que vous ne lui avez pas fait payer. Ceci constitue une violation stricte de nos procédures de traitement des espèces, de notre politique de facturation des écoles et de la réglementation fédérale régissant les repas gratuits », peut-on lire sur la lettre.

« Je lui ai dit que sa maman aurait dû lui donner de l’argent pour payer la nourriture que nous lui avons servie », a déclaré Bonnie à Valley News.
En fait, Bonnie a offert un repas chaud à un garçon qui, à ce moment-là, sans sa mère, n’avait pas les moyens de payer environ 8 $, c’est pourquoi l’employeur a décidé de congédier sur-le-champ la bonne, mais cette dernière prétend avoir fait promettre au garçon que la mère paierait le montant à une date ultérieure.
Même si le petit garçon est venu payer l’addition le lendemain, comme le confirme le Mirror , Bonnie a été congédiée. Ils lui ont dit que ce qu’elle avait fait était contraire à la réglementation.

publicités
image: Twitter

Bonnie, qui travaillait pour l’établissement scolaire depuis environ 5 ans, a expliqué qu’elle avait simplement suivi les recommandations du responsable et d’éviter les scènes à l’intérieur du réfectoire du lycée.
Elle demande à l’employeur de revoir sa position. Elle affirme en effet  que le responsable lui a dit de toujours servir les élèves, même s’ils ne pouvaient pas payer. Lorsque cela se produit, ils doivent régler la note plus tard.
En général, nous ne refusons de la nourriture à personne, rapporte Bonnie à The Union Leader. Deux de ses collègues ont maintenant démissionné en signe de protestation. Le personnel et les étudiants l’appuient.

Suite à cette décision radicale prise par l’employeur,  une page de solidarité en faveur de Bonnie a vu le jour. Elle compte plus de 7 700 dollars ! L’objectif était de 6 000. Et ce n’est pas tout.
Un célèbre cuisinier du nom de José Andrés (ThinkFoodGroup) lui a proposé un emploi au sein de sa compagnieOn récolte ce que l’on sème et la gentillesse est un excellent engrais.

publicités

C’est terrible de savoir que Bonnie a été virée pour avoir accompli une bonne action ! Une telle chose ne devrait pas arriver! Partagez si vous êtes d’accord !

 

Franbuzz sur Facebook

Répondre