Perdre un ami à quatre pattes peut être aussi difficile et grave que perdre un être cher

Le lien entre l’homme et les animaux de compagnie est unique. Et toute personne ayant déjà possédé un chien sait à quel point cet animal n’est pas qu’un simple animal de compagnie, mais une partie de la famille. Il est difficile de se sentir autant aimé par quelqu’un d’autre de la même façon. Ils nous accueillent, nous font la fête, ils ont hâte de passer du temps avec nous et de jouer. Tout cela d’une manière pratiquement inconditionnelle. Pour nos amis à quatre pattes, notre présence suffit souvent à les rendre heureux.

C’est pourquoi cela fait mal au cœur de le perdre un jour, après avoir vécu avec vous longtemps et partagé beaucoup de choses ensemble.

Que se passe-t-il quand on en perd un ? La douleur que nous ressentons n’est pas négligeable. Beaucoup de gens pensent que c’est un traumatisme qui peut être surmonté sans problèmes particuliers, incomparable à la perte d’un être cher. Toutefois, ce n’est pas toujours le cas.
Une étude du Département de psychologie de l’Université du Nouveau-Mexique a examiné un certain nombre de propriétaires d’animaux domestiques et les a interrogés sur leurs sentiments après la perte de leurs amis à quatre pattes.

publicités

Mais pourquoi serait-il plus difficile de perdre un animal de compagnie ?

Si un être cher pour vous décède, vous pouvez vous tourner vers d’innombrables ressources pour gérer la douleur et le deuil. Vous pouvez être entouré d’amis et de membres de votre famille qui essaient de vous aider de toutes les manières possibles.
Vous pouvez également vous tourner vers le conseil et la thérapie, le tout sans aucune critique de la part des autres, car ils savent que vous traversez une période difficile.
Cependant, lorsque votre animal de compagnie meurt, vous êtes censé vivre comme si rien ne s’est passé. Vous devez vaquer à vos occupations, vos engagements sociaux et continuer votre vie sans aucune compréhension de la part de la majorité des gens.

image: Matin Lumineux

Selon une étude de 2015, de nombreux propriétaires d’animaux en deuil peuvent même interpréter, à tort, des images et des sons ambigus comme des mouvements et des gémissements de l’animal décédé. Cela est très susceptible de se produire peu de temps après le décès de l’animal, en particulier chez les propriétaires très attachés à leurs animaux.
Bien que la mort d’un chien soit horrible, les propriétaires de chiens qui sont habitués à la présence rassurante de leurs compagnons canins, peuvent avoir éventuellement un nouvel animal de compagnie.

publicités

Le sentiment de vide et de tristesse, en effet, était dans de nombreux cas beaucoup plus persistant. Perdre un animal de compagnie, par conséquent, c’est pratiquement comme perdre une âme sœur, un meilleur ami exceptionnel, c’est-à-dire une personne qui a toujours été présente sans prétendre, critiquer ou juger. Une expérience désagréable, mais qu’il ne faut pas sous-estimer.

Alors si vous êtes bouleversé par la perte de votre animal de compagnie, souvenez-vous qu’il est tout à fait normal d’avoir le cœur brisé. C’était un membre de votre famille, peu importe ce que disent les gens, et il est tout à fait compréhensible que votre chien vous manque toujours, d’après la science.

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre