Péronne, France: Ils frappent leur fille à coups de ceinture parce qu’elle prend du poids

Des parents résidant à Péronne, dans la Somme, un médecin et sa femme étaient jugés ce jeudi devant le tribunal correctionnel d’Amiens pour avoir infligé une série de mauvais traitements à leur fille aînée. La jeune femme était étudiante en médecine à Paris au moment des faits.

Les faits se sont déroulés en 2015 lorsque la jeune femme, Lindsay, âgée à l’époque de 19 ans, était étudiante en médecine à Paris. En première année, lorsqu’elle recevait des mauvaises notes, son père médecin la frappait à coups de ceinture.
Les études n’étaient pas le seul problème pour les parents : la mère surveillait le poids de sa fille. La victime n’avait pas le droit de dépasser les 50 kg.

publicités
image: coe.int

Lorsque Lindsay dépassait ce seuil, sa maman lui imposait une série de mesures : pesée matin et soir, jogging obligatoire, privation de dessert ou de nourriture.
Et quand le poids ne descendait pas, elle recevait des coups de ceinture par dizaines, voire par centaines. Des faits qui se produisaient généralement le week-end ou pendant les vacances scolaires. Pendant la semaine, Lindsay était étudiante à Paris. Parfois ils l’enfermaient pendant des heures dans le cagibi.

Le père s’excuse : _ »Je suis un lâche, j’étais sous emprise, comme dans la secte de ma femme. Chez nous, au Cambodge, on ne divorce pas : je ne voulais pas créer de conflit avec mon épouse. J‘aurais dû réagir en tant que père et en tant que médecin. » Il affirme que la plupart des coups qu’il infligeait à sa fille était simulés, qu’il s’exécutait juste pour calmer la colère de sa femme. Ce que confirme Lindsay à l’audience.

publicités

Lindsay n’avait pas revu ses parents depuis quatre ans. Ses deux petits frères ont été placés. Le plus grand d’entre-eux, âgé de 18 ans, a renoué des liens avec sa famille depuis qu’il est majeur. Le plus petit, âgé de 10 ans, est en famille d’accueil.

Le procureur a demandé 10 mois de prison ferme et 5 mois avec sursis contre les deux parents. La décision sera rendue le 4 juillet.

publicités
Source: France bleu

Franbuzz sur Facebook

Répondre