Pierre Arditi défend la corrida: «Ce n’est pas une boucherie, c’est un art»

Alors que la corrida fait de plus en plus polémique année après année, deux personnes ont « commis » une déclaration qui risque de leur attirer pas mal de réactions. Le comédien Pierre Arditi et l’avocat Dupont-Moretti ont pris la défense de la corrida.

publicités

Dans l’émission « C à vous » sur France 5, l’acteur français, signataire d’une tribune opposée à l’interdiction des corridas aux mineurs. On discutait corrida sur le plateau de l’émission en présence de Pierre Arditi et de Maître Dupont-Moretti. Et c’est le comédien qui s’est montré le plus prolixe défendant ardemment la corrida.

« J’ai vu de la corrida à 14 ans, j’ai trouvé ça extraordinaire, mon père est peintre et cela a éveillé en moi des choses incroyables. Très curieusement, je n’aime pas le sang humain mais le sang d’un taureau c’est une chose différente. C’est très difficile à expliquer. Une corrida, ce n’est pas une boucherie c’est un art. On ne peut pas résumer la corrida à une boucherie », a-t-il déclaré.

publicités

« Ce n’est pas une boucherie, la tauromachie, c’est un art », a-t-il encore dit. « On peut ne pas aimer cet art, mais on ne peut pas le ravaler au rang d’une espèce de boucherie généralisée qu’il faudrait absolument interdire pour la bonne conscience générale de tout le monde ».

Au total, ce sont 38 personnalités qui ont signé la semaine dernière une tribune pour s’opposer à l’interdiction de la corrida aux mineurs en France. Publié par Le Figaro, ce texte a notamment été soutenu par Charles Berling, Philippe Caubère, Denis Podalydès, Jean Reno, ou encore Pierre Arditi.

publicités

Éric Dupond-Moretti, autre signataire de cette tribune, était également présent en plateau: « Il y a un petit groupe minoritaire qui veut tout interdire », a-t-il estimé. « Vous ne voulez pas y aller, je le respecte infiniment. Mais ne m’interdisez pas d’y aller, ce n’est pas plus compliqué que ça. »

La députée LREM Samantha Cazebonne, native de La Rochelle mais élue dans la 5e circonscription des Français de l’étranger, a indiqué il y a quelques jours qu’elle avait « l’intention » de déposer une proposition de loi visant à interdire aux moins de 16 ans d’assister à des corridas ou des combats de coqs, au nom de la protection des enfants contre toutes les formes de violences. Mais cette idée semble susciter des réticences au sein de LREM où l’on évoque une « initiative individuelle » de cette députée.

Franbuzz sur Facebook

Répondre