Plusieurs pétitions souhaitent voir le personnel soignant associés au défilé du 14 juillet

Une poignée d’élus et des pétitions en ligne demandent que les «héros» de la lutte contre le Covid-19, tels les soignants, les éboueurs et les personnels de la petite enfance œuvrant durant l’épidémie puissent être associés au défilé militaire.

publicités

Les soignants défileront-ils lors du 14 juillet? C’est le souhait de plusieurs élus, ainsi que l’objectif porté par plusieurs pétitions en ligne. Ainsi une pétition déposée sur la plateforme Change.org estime qu’il serait « serait juste » de voir défiler « médecins, infirmier(e)s, aide-soignant(e)s, ambulanciers, personnels administratifs et techniques » considérant que ces « héros » sont en « première ligne ».

« Face à la crise sanitaire inédite que le pays entier traverse actuellement, médecins, infirmier(e)s, aide-soignant(e)s, ambulanciers, personnels administratifs et techniques sont en première ligne. Ils sont nos héros et méritent la reconnaissance de toute la Nation », décrit une des pétitions sur change.org.

publicités

Celle-ci revendique, qu’à l’occasion du 14 juillet, il serait juste de voir défiler ces personnes « aux côtés de nos soldats, pompiers, gendarmes et policiers sur l’avenue des Champs-Elysées. À défaut d’une légion d’honneur pour chacun d’entre eux, nos applaudissements seront la médaille qui leur est due, notre merci sincère et perpétuel ».

Cette pétition, qui sera ensuite adressée au chef de l’État, est conclue par un petit mot de fin : « Et en espérant voir par la suite un grand changement dans les moyens alloués au système hospitalier en profond déclin depuis vingt ans… »

publicités

Des parlementaires, comme Damien Adam, député LREM de Seine-Maritime et Catherine Dumas, sénatrice LR de Paris, disent avoir également écrit à Emmanuel Macron pour lui faire part de cette demande, note Franceinfo. Selon des hauts gradés de l’armée interrogés par le site d’information, l’idée est « compliquée à envisager ». Ces derniers doutent de l’opportunité de réunir des médecins et soignants à 5 heures du matin pour leur apprendre à marcher au pas. Mais tout n’est pas enterré, selon Franceinfo, l’hypothèse d’un « carré de soignants » installés sur la place de la Concorde paraît plus envisageable.

Un «carré de soignants» plutôt envisagé

Cependant, d’après plusieurs hauts-gradés de l’armée contactés par FranceInfo, cela serait « compliqué à envisager ». En effet, ils rappellent qu’un défilé, surtout celui du 14 juillet, est réglé comme du papier à musique et demande une longue préparation. Une situation qui ne correspond pas vraiment aux médecins et soignants, qui devraient alors apprendre à marcher au pas.

Par contre, l’idée d’un « carré de soignants, installé sur la place de la Concorde », pourrait être envisageable. Néanmoins, même si habituellement l’hôpital public n’est pas à l’honneur, les écoles du service de santé des armées et les représentants des centres médicaux des armées, eux, le sont.

Mais pour l’heure, avec la crise sanitaire et économique engendrée par le coronavirus de Wuhan, il se pourrait bien que le défilé de cette année n’ait pas lieu.

 

Franbuzz sur Facebook

Répondre