Poitiers: Un chien enfermé par son propriétaire dans une véranda à 40 degrés retrouvé mort

Au moins trois personnes sont mortes durant la canicule qui a touché la France la semaine dernière. Si le Poitou ne compte aucune victime humaine, un chien a succombé aux fortes chaleurs jeudi 27 juin. Ce jeune berger allemand avait été enfermé sur une véranda dans une habitation de la communauté urbaine du Grand Poitiers, affirme le refuge SPA de Poitiers sur Facebook.

Dans la semaine du lundi 24 juin 2019, une vague de chaleur a submergé presque la totalité de l’Hexagone.  La température a atteint des sommets, laissant derrière le records de l’épisode de 2003 qui était de 44,1 °C. Effectivement, cette année, elle a presque frôlé la barre des 46 °C dans certaines zones.

publicités

À Poitiers, aucun décès humain n’a été constaté mais en revanche, l’association du refuge SPA de Poitiers envisage de porter plainte après qu’un berger allemand a été retrouvé mort de chaleur. Le chien avait été enfermé par son propriétaire dans une véranda jeudi au plus fort de la canicule.
Aussitôt intervenus, ces derniers ont brisé la vitre, mais c’était malheureusement trop tard, le pauvre chien avait perdu la vie.

La police a brisé la vitre de la véranda

Alertée, la police nationale est aussitôt intervenue pour tenter de libérer l’animal. Les fonctionnaires ont brisé la vitre de la véranda mais « il était malheureusement trop tard« , raconte Caroline Langlois, porte-parole de l’association du refuge SPA de Poitiers. « C’était un jeune chien de deux ans, il n’a pas survécu aux fortes chaleurs qu’il faisait ce jour-là, plus de 40 degrés à l’ombre. »

publicités

« Ça nous fait de la peine et ça nous met aussi en colère »

L’association du refuge SPA de Poitiers annonce à France Bleu Poitou qu’elle envisage de porter plainte pour maltraitance contre le propriétaire du chien décédé. « Dans une véranda, dans une voiture, on ne laisse pas son animal, même cinq minutes pour aller faire une course », insiste Caroline Langlois, on se doute bien qu’avec ces chaleurs, il ne faut pas laisser un animal dans des petits bâtiments qui accumulent la chaleur, nous, on n’y resterait pas, on ferait des malaises et eux c’est pareil. »

Il faut savoir que les chiens se déshydratent très rapidement

Bénévole au refuge SPA de Poitiers, Caroline Langlois explique que « les animaux de compagnie ne transpirent pas comme nous, donc la mort peut arriver très vite. Et puis quand ils perdent connaissance, il peut y avoir des lésions neurologiques. »

publicités

Alors que l’été débute à peine, l’association de protection des animaux rappelle « qu’on ne laisse pas son chien attaché dans le jardin sans ombre et sans eau parce que sinon c’est sûr qu’il va périr et on ne les sort pas pendant la journée car le goudron bouillant peut brûler les coussinets. »

Franbuzz sur Facebook

Répondre