Pornic- un restaurant sert par erreur du détergent à une fillette de 22 mois au lieu d’un jus de pommes

Une fillette de 22 mois et ses parents ont été intoxiqués dans un hôtel-restaurant, à Pornic en Loire-Atlantique. Du détergent, au lieu d’un jus de fruit maison, a été servi par erreur à la petite fille. L’enfant, qui reste sous surveillance, est hors de danger mais pourrait perdre son œsophage selon son père.

L’incident a eu lieu jeudi 1er août à Pornic, en Loire-Atlantique. Une fillette de 22 mois et ses parents ont été intoxiqués dans un hôtel-restaurant de luxe, La Fontaine aux Bretons, dans le Pays de Retz. Après avoir commandé un jus de fruit maison pour leur bébé, le couple a été rapidement interpellé par la réaction de l’enfant lorsqu’il a avalé le liquide, raconte Ouest-France.

publicités

Les parents ont alors goûté tour à tour le verre. « Je croyais que c’était de l’alcool, en goûtant je me suis brûlé les lèvres, ma femme en a presque avalé« , a confié au quotidien local le père de famille. « Le produit a traversé sa robe et lui a brûlé la peau, de la simple lessive ne fait pas ça« , a-t-il églement confié. Il serait question d’un « détergent pour lave-vaisselle industriel contenant de la soude caustique« .

La fillette est hors de danger

La petite fille a été transportée en urgence au CHU de Nantes où elle a été plongée dans un comas artificiel. Elle est maintenant hors de danger, mais pourrait encore perdre son œsophage, a indiqué le père, citant les médecins.

publicités

L’incompréhension a régné au sein de l’établissement. Les gendarmes ont d’abord cru que le liquide était de la lessive. Les employés du restaurant auraient successivement déplacé le récipient de la cuisine au réfrigérateur jusqu’à la table de la famille sans jamais se concerter entre eux. Le produit a finalement été identifié comme « un détergent pour lave-vaisselle industriel contenant de la soude caustique ». Au moment de boire le prétendu jus, la petite fille a immédiatement recraché le liquide. « Le produit a traversé sa robe et lui a brûlé la peau, de la simple lessive ne fait pas ça », déplore son père. Il accuse le restaurant « de négligence grave ». Pour lui, ce n’était pas une question de malchance.

Le restaurant a publié un long communiqué sur sa page Facebook expliquant les raisons d’une telle méprise. « Une succession d’actions, de différentes personnes, durant un service soutenu, est certainement à l’origine du drame qui a conduit à servir du produit de lave vaisselle (identique à celui que l’on trouve dans tous les restaurants) à la place de notre jus de fruit maison »

publicités

 

Franbuzz sur Facebook

Répondre