Pour éviter de payer le supplément bagages, elle porte 4 kg de vêtements sur elle

Il faut être de plus en plus ingénieux si on veut éviter de payer les suppléments de plus en plus restrictifs des compagnies aériennes. Pour Natalie Wynn, il était hors de question de payer les 65 livres supplémentaires que lui réclamait Thomas Cook pour l’excédent de poids de ses valises. Elle a alors enfilé ses vêtements, couche sur couche, jusqu’à ce que sa valise atteigne le poids réglementaire. Regardez la vidéo pour voir à quoi elle ressemblait au moment d’embarquer.

publicités

Source de vidéo: Dailymotion-letribunaldunet

Elle n’avait pas assez d’argent sur elle pour payer le supplément

Natalie Wynn, 30 ans et son amie Leeanne s’apprêtaient à embarquer à l’aéroport de Manchester pour se rendre à Fuerteventura, aux Canaries, quand elle a eu une petite surprise. À l’enregistrement, l’employée de la compagnie Thomas Cook lui a annoncé que sa valise pesait 9,4 kilos, soit 3,4 kilos au-dessus des 6 kilos autorisés. Une seule solution, elle doit payer le prix d’un supplément bagages de 65 livres. Mais pour Natalie, cette solution n’est pas acceptable. « J’avais réservé des vacances all-incluse alors toute ma nourriture et boissons étaient payées. Du coup, je n’avais pas prévu d’avoir beaucoup d’argent sur moi. J’avais seulement 60 livres sur mon compte pour mes vacances ».Elle a alors trouvé un moyen de ne pas payer le supplément.

Elle a enfilé des couches de vêtements pour alléger ses bagages

Devant tout le monde, elle a commencé à retirer des vêtements de sa valise et les a enfilés. D’autres voyageurs prenant pitié d’elle lui ont même proposé de mettre ses vêtements dans leurs propres valises. Elle a enfilé 7 robes, 2 paires de chaussures, 2 shorts, une jupe et un gilet. Pour mettre tous ses vêtements sur elle, elle a enroulé une robe autour de son cou comme une écharpe, une autre comme une ceinture. Elle a aussi coincé une paire de chaussure sous son pantalon à hauteur des mollets. « La seule personne qui n’avait pas l’air ravie était la femme à l’embarquement. Mais elle m’a tout de même autorisée à embarquer ».

publicités

Elle a pu retirer ses vêtements une fois dans l’avion

En tout, elle a porté 4 kilos de vêtements sur elle, lui permettant d’éviter l’amende. Sous sa couche de vêtements, elle s’est mise à suer des grosses gouttes mais elle a tenu bon jusqu’au moment de s’installer dans l’avion. « J’ai cru que j’allais faire un malaise tellement il faisait chaud. » Une fois dans l’avion, elle a demandé la permission à l’hôtesse de retirer ses vêtements et de les remettre dans la valise et celle-ci a accepté. Même Thomas Cook a salué l’ingéniosité de Natalie, comparant son idée à celle de Joey dans la série Friends.

Source: letribunaldunet

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre