Pour protéger leurs voitures de luxe des excréments: des gens mettent des pointes pour empêcher les oiseaux de se poser sur les arbres

Les résidents d’une partie exclusive de Bristol, en Angleterre, auraient installé des pointes anti-oiseaux sur quelques arbres de leur quartier afin de protéger leurs BMW et Audis des excréments d’oiseaux.

publicités

Est-il possible de priver les oiseaux d’arbres ? Quiconque répondrait à cette question dirait non, ou du moins penserait que c’est une blague. Mais à Bristol, certaines personnes ont eu la brillante idée de le faire. La raison ? Protéger leurs voitures de luxe, garées sous les arbres en question, des fientes d’oiseaux. Bien sûr, personne n’aime avoir la voiture salie pour cette raison, mais de là à émailler les arbres de pics métalliques pour empêcher les oiseaux de se poser…

Détrompez-vous, il ne s’agit pas d’une blague. Certains habitants de Bristol détestent les chants d’oiseaux le matin. Pire encore, ils ne veulent pas que ces petites bêtes à plumes viennent se poser sur les arbres de leur quartier. Ils ont ainsi installé des pointes métalliques sur les branches. Une mesure radicale qui prive les volatiles de leurs éléments naturels.

publicités

Au lieu de garer leurs jolis véhicules loin des arbres, les propriétaires ont pris une mesure radicale. Certes les fientes d’oiseaux peuvent laisser des traces sur la peinture, mais le moyen utilisé est vraiment disproportionné.

image: twitter

Contrairement aux pratiques visant à protéger les zones stratégiques d’une maison, susceptibles d’être endommagées par les nids, les propriétaires ont pris cette mesure pour protéger leurs jolies voitures de luxe. Les piques sont nettement visibles sur deux arbres de deux maisons de Clifton Down et Pembroke Road.

publicités

Plusieurs affirment que mettre des pointes sur les arbres pour les empêcher de déféquer dans une zone spécifique est une idée assez moche. « Je suis conscient que les propriétaires pourraient être légalement dans leurs droits de faire cela comme ce sont des terrains privés », a déclaré la politicienne Paula O’Rourke au Bristol Post.
« Qu’on le permette ou non, ça a l’air horrible et c’est dommage de voir des arbres rendus littéralement inhabitables aux oiseaux – sans doute pour des raisons de stationnement », affirme O’Rourke.

De nombreux citoyens sont scandalisés par cette pratique, de même que plusieurs membres des institutions locales. Que ce soit légal ou non, étant donné que les arbres se trouvent sur une propriété privée, il ne fait aucun doute qu’il serait possible d’éviter ces pics simplement en garant un peu plus loin les voitures de luxe, laissant ainsi les oiseaux libres de découvrir la nature.

Franbuzz sur Facebook

Répondre