Pour se venger de leur mère qu’il les a abandonnés quand ils étaient petits: ils publient une nécrologie qui fait froid dans le dos

Âgée de 80 ans, Kathleen Dehmlow est décédée le jeudi 31 mai  2018 à Springfield, dans le Minnesota. Il faut croire qu’elle ne va pas laisser un souvenir impérissable à ses proches, qui l’ont vraiment attaquée dans la nécrologie du journal local. ‘Le monde sera un plus bel endroit sans elle’ ..

Pour comprendre les raisons de cette rancœur, il faut faire un pas en arrière. C’était en 1962, lorsque Kathleen, après avoir épousé Dennis cinq ans plus tôt, est tombée enceinte du frère de son mari, Lyle, et a décidé de déménager en Californie, abandonnant les deux enfants de son premier mariage. Ainsi, après la mort de la femme, ces derniers ont voulu « avoir le dernier mot », en écrivant dans la nécrologie leurs « sentiments » envers la mère.

publicités
image: Awm.com

Kathleen Dehmlow (Schunk) est née le 19 mars 1938 de Joseph et Gertrude Schunk de Wabasso. Elle a épousé Dennis Dehmlow en 1957 et a eu deux enfants, Gina et Jay.
En 1962, elle est tombée enceinte du frère de son mari, Lyle Dehmlow, et a décidé de déménager en Californie. Elle a abandonné ses enfants, Gina et Jay, qui ont été élevés par ses grands-parents.
Elle est décédée le 31 mai 2018 à Springfield et sera maintenant jugée. Gina et Jay ne la regretteront pas, car ils savent que sans elle, le monde est un endroit meilleur.

La notice est devenue virale et les médias internationaux ont rapidement repris l’histoire, incitant le média à retirer la version en ligne de son site. La réaction à la nécrologie sur les médias sociaux était mitigée, de nombreuses personnes appelant au «respect et à la dignité dans la mort» – ‘ Très mauvaise photo pour une dame très chic. Elle a fait une erreur mais je pense que ces gamins en ont gardé un goût amer dès le départ. Ils ont dû beaucoup chercher pour dénicher cette photo’ – même si d’autres la considéraient comme «juste».

publicités
image: twitter

Le frère et la sœur, interviewés plus tard, ont clarifié les raisons de ce geste. Dans les années qui ont suivi leur abandon, ils n’ont jamais reçu de gestes d’affection ou de reconnaissance de la part de leur mère. Une fois, elle s’est même présentée chez eux et a passé du temps à montrer à ses parents des photos de sa nouvelle famille en train de passer des moments heureux, ignorant totalement les deux enfants qui étaient à côté.

image: Awm.com

Les réactions à une telle nécrologie n’ont pas manqué d’affluer, même de la part d’autres membres de la famille de Kathleen. Ils ont essayé d’expliquer clairement qu’il s’agissait defaits qui s’étaient produits de nombreuses années auparavant et que tout le monde dans la vie peut faire des erreurs, en soulignant que la femme s’était repentie du traitement infligé à ses enfants.

publicités

Des justifications que Gina et Jay n’ont cependant pas prises en compte : à cause des choix de la mère, ils ont été marqués à vie, et aucun repentir tardif ne pouvait leur rendre toutes ces années passées dans l’indifférence et dans l’ombre. Ils voulaient avoir « le dernier mot », et nous espérons vraiment que ce geste symbolique leur sera réconfortant.

Qu’en pensez-vous, ont-ils bien fait de prendre cette dernière revanche ou auraient-ils dû faire preuve de plus de clémence en cette occasion ?

Franbuzz sur Facebook

Répondre