Quand elle découvre les images sur la caméra de surveillance de la garderie de son fils. Cette mère a découvert la terrible vérité…

Les garderies représentent généralement la solution parfaite pour les mères qui travaillent et qui ne peuvent pas s’occuper elles-mêmes de leurs enfants… enfin presque !
En effet, confier son enfant, cet être si précieux à ses yeux, à des inconnus est vraiment difficile pour une mère. Mais comme les personnes qui travaillent dans une garderie sont censées avoir de l’expérience et être formées pour prendre soin des enfants comme il le faut, les mamans essaient de se faire à l’idée que leurs bébés sont entre de bonnes mains… Ce qui n’était finalement pas le cas pour Ryane Lamb, maman d’un petit garçon de deux ans qui vit à Cleveland, dans l’Ohio !

publicités
quand-elle-decouvre-les-images-sur-la-camera-de-surveillance-de-la-garderie-de-son-fils-cette-mere-a-decouvert-la-terrible-verite-3Crédit: Capture d’écran Youtube/MelissaReidFox8

Un jour, Ryane est arrivée un peu plus tôt que prévu pour récupérer son fils à la garderie. Dans la loge du gardien des lieux, les images de vidéosurveillance tournaient. Le gardien était absent alors en passant, elle a voulu regarder si elle apercevait son petit ange… Et elle l’a bien vu oui ! Son petit Amari était en train de se faire battre avec un objet en plastique par une employée de la garderie. Ce sont pas moins de 22 coups qu’elle a porté à l’enfant ainsi tout en le ballotant comme un sac à patates.

quand-elle-decouvre-les-images-sur-la-camera-de-surveillance-de-la-garderie-de-son-fils-cette-mere-a-decouvert-la-terrible-verite-2Crédit: Capture d’écran Youtube/MelissaReidFox8

Plus loin sur la bande, son bébé chéri est littéralement balancé sur la table de change comme un vulgaire sac de pommes de terre par la même nounou, après onze nouveaux coups.
Les bleus sur le petit corps d’Amari sont impressionnants.

publicités
quand-elle-decouvre-les-images-sur-la-camera-de-surveillance-de-la-garderie-de-son-fils-cette-mere-a-decouvert-la-terrible-verite-1Crédit: Capture d’écran Youtube/MelissaReidFox8

Octavia Manuel la responsable du centre est en état de choc et vire immédiatement les employées.
Melissa Tate et Tonya James, les deux employées sadiques ont été arrêtées et accusées de maltraitance. Mais le pire, c’est que personne ne sait exactement depuis quand elles ont commencé à terroriser et à frapper ces enfants…

quand-elle-decouvre-les-images-sur-la-camera-de-surveillance-de-la-garderie-de-son-fils-cette-mere-a-decouvert-la-terrible-verite-4Crédit: Capture d’écran Youtube/MelissaReidFox8

Nous n’avons pas souhaité vous diffuser les images de la vidéosurveillance. Si vous le souhaitez, elles sont disponibles sur Youtube:

ICI

Souhaitons à Amari et à ses camarades un bon rétablissement et que l’amour de leur famille guérisse aussi leur petit coeur!
D’après vous, quel genre de punition mériterait ces deux employées qui ont martyrisé ces petits bouts de chou ?

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre