Quatre enfants meurent, une femme en urgence absolue, dans un accident de la circulation près de Laon

Ce mardi, en début d’après-midi, un terrible accident de la route a coûté la vie à quatre enfants à Laon, dans l’Aisne. La collision a eu lieu entre plusieurs véhicules dont un poids lourd, ce mardi en début d’après-midi. Le ministre délégué aux Transports a indiqué qu’il se rendait sur place.

publicités

Quatre enfants sont décédés ce mardi 28 juillet dans un accident de la route impliquant cinq véhicules sur la RN2 à Laon (Aisne), celui dans lequel ils se trouvaient s’étant embrasé en quittant la chaussée, a-t-on appris de sources concordantes.

Survenu vers 15 heures, l’accident a « impliqué un poids lourd de type camion-benne, deux fourgonnettes et deux véhicules de tourisme. Malheureusement dans l’un des véhicules de tourisme se trouvaient les quatre enfants et une femme. La voiture, en quittant la chaussée, a pris feu », a expliqué le service d’incendie et de secours (SDIS) de l’Aisne.

publicités

La conductrice grièvement brûlée

La conductrice de la voiture, âgée de 42 ans, a été grièvement brûlée. Elle a été prise en charge par hélicoptère pour être emmenée à l’hôpital d’Amiens en urgence absolue. Selon le préfet de l’Aisne, il s’agirait « de la mère d’un des enfants, les autres sont des cousins ». Les enfants étaient âgés de 10 à 15 ans « pour trois d’entre eux », précise le préfet.

Le conducteur du poids lourd a été légèrement blessé. Il est entendu par la police, ainsi que le conducteur de l’utilitaire qui a percuté la voiture par l’arrière. Des tests d’alcoolémie et de stupéfiants ont été pratiqués sur ces deux conducteurs, mais « qui, semble-t-il ne sont pas positifs », souligne le préfet.

publicités

Une cellule d’urgence activée pour les victimes

Une trentaine de sapeurs-pompiers ont été mobilisés ainsi que les ambulances de Samu et un hélicoptère. Une cellule d’urgence a été activée avec l’association France victimes « pour apporter tout le soutien à ceux qui ont été choqués et aux familles des victimes », ajoute Ziad Khoury qui déplore « un nouveau drame de la route épouvantable ». Le préfet tient à souligner que ce secteur de la RN2 n’est pas « spécialement dangeureux ».

Le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari s’est rendu sur les lieux de l’accident pour s’entretenir avec les services de secours et le préfet; il a tenu à exprimer « son émotion à l’égard des familles et des proches des victimes ».

Franbuzz sur Facebook

Répondre