Ses parents l’ont abandonné à sa naissance. Mais le temps lui permettra d’avoir enfin sa revanche

On abandonne une activité, on abandonne un projet professionnel et il arrive même qu’on abandonne une personne. Les situations d’abandons sentimentaux, qu’elles soient vécues dans le cadre familial ou amical causent énormément de déséquilibre quant au développement psychologique et social de la personne abandonnée.

En Ukraine, un petit garçon dénommé Dima Kalekin fut abandonné par ses parents à l’hôpital parce qu’il souffrait d’hydrocéphalie. Son crâne est devenu très gros à cause d’un surplus de liquide céphalo-rachidien dans son cerveau. Grandissant dans une zone de guerre, il a été trainé d’un endroit à un autre jusqu’à ce qu’il soit adopté par un couple américain. Il commence alors un nouveau chapitre de sa vie.

publicités

Quatre ans plus tard, Dima ne pouvait toujours pas faire des choses aussi simples que de manger avec des couverts ou marcher. Le personnel de l’orphelinat doutait qu’il se développe normalement à l’avenir. Mais ils entaient déjà surpris qu’il ait survécu aussi longtemps et qu’il arrivait même à dire quelques mots.
Mais ça n’allait pas être la seule fois où Dima allait surprendre tout le monde.

La guerre lui a ouvert une nouvelle porte

Lorsqu’un conflit a éclaté en Ukraine en 2014, son orphelinat a dû être évacué car il se trouvait en zone de conflit. Les enfants ont été placés dans des maisons puis transportés à l’hôpital de la ville de Kharkov. Sur place, les médecins ne parvenaient toujours pas à soigner Dima et son était empirait.

publicités

Mais un miracle s’est alors produit. Ernest et Ruth Chaves sont un couple américain qui cherchaient à adopter. Ils voulait adopter un enfant en Ukraine après avoir entendu parler des ravages de la guerre dans le pays.
Le couple a ensuite entendu parler du Dima et de terrible histoire. Ils ont immédiatement commencé les démarches pour l’adopter.

Ernest et Ruth avaient déjà adopté sept enfants. Ils avaient donc une grande expérience en ce qui concerne toutes les démarches administratives et Dima a pu les rejoindre au Vermont assez rapidement.
Deux mois après la visite de ses parents adoptifs a l’orphelinat, Dima les a accompagnés dans sa nouvelle maison aux États-Unis.

publicités

Un nouveau nom, un nouveau départ

Dima a aussi reçu un nouveau nom, Zebadiah Chaves.
Cette nouvelle vie de famille était ce qu’il était arrivé de mieux à ce petit garçon. Il a fait des progrès dès qu’il est arrivé au Vermont. Seulement quelques jours après être arrivé dans sa nouvelle maison, ses parents ont découvert qu’il pouvait manger avec une cuiller !

Un an plus tard, le garçon qui avait quitté l’Ukraine au bord de la mort était une tout autre personne. Maintenant, Zebediah peut parler. Il comprend l’ukrainien et l’anglais. Et il peut marcher. Que de progrès!
Les docteurs américains qui ont examiné le cerveau de Zebediah sont convaincus que son cerveau n’a pas tellement souffert de la maladie. Ils ont dit qu’il a de bonnes chances de se développer normalement.

Un an plus tard, il parle anglais et peut marcher. Son cerveau montre désormais des signes de développement normaux. Zebadiah a également trouvé un foyer aimant qui le protège. Le petit garçon a pris une belle revanche sur la vie!
Ce garçon est une vraie inspiration! Zebediah a encore un long chemin à parcourir et devra subir de nombreuses opérations, mais il a déjà montré au monde entier qu’il a une force invincible et qu’il a la volonté de vivre !

Je pense que l’avenir Zebediah s’annonce sous de très bons auspices et je souhaite à sa famille et lui tout le meilleur ! Partagez si vous aussi vous leur souhaitez le meilleur !

Franbuzz sur Facebook

Répondre