«S’il te plaît, ne me renvoie pas chez papa» Les paroles désespérées d’un garçon de 9 ans avant qu’il ne soit torturé durant des mois et assassiné par son père !

Une enquête sur l’assassinat de Bradyn Dillon, un garçon de Canberra âgé de neuf ans, a révélé que le père et le meurtrier de ce garçon semblaient être « un père extraordinaire », selon un travailleur social non gouvernemental affecté à la famille.

publicités

Une histoire insoutenable. Le 4 juin 2018, Graham Stuart Dillon a été condamné à 41 ans de prison pour le meurtre de son fils en 2016, après l’avoir torturé pendant plusieurs jours, rapporte 9news. S’ajoute à cette peine, cinq ans de prison pour des faits de violence, des coups et des blessures graves qu’il avait infligé pendant des années à son fils. Bradyn Dillon, neuf ans, a été tué en février 2016 après que son père lui ai infligé des coups violents à la tête, provoquant une hémorragie du cerveau qui a conduit à sa mort.

image: 9 news

Bradyn a été assassiné par son père, après que l’enfant eut été victime de nombreuses agressions physiques. Dans la période qui a précédé sa mort, Bradyn a été brûlé avec des cigarettes, frappé à coups de poing et torturé à travers toutes les pièces de la maison quand il était avec son père.

publicités

Lors de l’enquête ouverte sur ce cas, les policiers de Canberra (Australie) ont découvert que le père du petit garçon avait fait de nombreuses recherches sur « que faire lorsque quelqu’un est inconscient », prouvant que le petit garçon avait probablement perdu connaissance à de nombreuses reprises à cause des coups.

image: 9 news

Pour justifier son geste, Graham Stuart Dillon avait expliqué au juge que s’il avait eu recours à cette violence envers son fils, c’était pour le punir lorsqu’il mentait ou volait des sucettes dans les supermarchés.

publicités

« Nous avons perdu notre petit garçon de la manière la plus dure et la plus brutale », a confié la mère de Bradyn à 9news, expliquant qu’à ses yeux, cette peine n’est pas assez élevée.

image: 9 news

Le papa, Graham Stuart Dillon, a demandé au petit de se pencher sur une table basse en marbre et a commencé à lui donner des coups de poing et de pieds jusqu’à ce qu’il perde conscience. Malheureusement ces coups ont été fatals et le papa a été condamné à 41 ans de prison.

Franbuzz sur Facebook

Répondre