Son camion gênait depuis 15 jours, le chauffeur était mort du Covid-19

Depuis une quinzaine de jours, un camion était stationné dans une montée de l’hôpital de Saint-Jean-de-Maurienne, en Savoie. Et pour cause, son conducteur, un routier bulgare, était décédé du Covid.

publicités

Quinze jours que ce semi-remorque était stationné dans la montée de l’hôpital de Saint-Jean-de-Maurienne, en Savoie. Il a été évacué, ce mercredi 6 octobre, et Le Dauphiné a appris à cette occasion que le chauffeur routier était décédé depuis.

Le conducteur, un Bulgare, s’était senti mal et avait quitté l’autoroute pour se rendre à l’hôpital le plus proche. « Il a eu ce bon réflexe de réussir à se garer correctement pour ne pas empêcher l’accès à l’entrée de l’hôpital et de se rendre tout de suite aux urgences », explique au Dauphiné Stéphanie Resseguier, directrice du Centre hospitalier de la vallée de la Maurienne (CHVM).

publicités
Le camion était garé sur la voie d’accès des piétons à l’entrée de l’hôpital mais ne gênait pas le passage des bus ou des voitures. Photo Le DL /H.V.

Mort du Covid-19 à l’hôpital de Chambéry

Le chauffeur, qui souffrait de diabète et de problèmes pulmonaires, a été ensuite transféré en réanimation à l’hôpital de Chambéry. « Atteint de la Covid-19, il est décédé quelques jours après son admission. »

La direction du CHVM « avait tout de suite prévenu la gendarmerie pour prévenir le consulat, qui devait faire le lien avec l’entreprise bulgare pour récupérer le camion ».

publicités

Stéphanie Resseguier précise : « On s’était aussi assuré que le camion était vide et qu’il ne présentait pas de risques d’incendie. »

Au bout de quelques jours et avec le concours de la municipalité, c’est l’entreprise locale Duverney-TP qui est venue dépanner le camion ce mercredi après-midi. Si les bus et véhicules légers pouvaient toujours circuler, les piétons devaient marcher sur la route pour accéder à l’hôpital.

Franbuzz sur Facebook

Répondre