Son chien est revenu affaibli du salon de toilettage mais grâce aux caméras de sécurité, il a su qu’elle en était la cause

Pour les personnes qui ont la joie de partager leur vie avec des animaux de compagnie, ils sont bien plus que ça. Ils sont des membres à part entière de la famille et ils méritent tout l’amour et le soin qu’on peut leur offrir.

Toutefois, cela n’empêche pas des personnes peu scrupuleuses d’agresser les animaux et ce sans aucun remord. Selon les chiffres de l’Institut National de Statistiques et de Géographie publiés par La Vanguardia, 7 chiens sur 10 ont été victimes d’une situation de maltraitance.

image: Sergey Granev / Shutterstock.com

Ce fut le cas de Teo, un petit chien Shih Tzu qui a été emmené à la Clinique Vétérinaire El Country de la ville de Barranquila, dans le nord de la Colombie.
Le propriétaire de Téo a confié la garde de son animal de compagnie à cet établissement, mais lorsqu’il est venu le récupérer un peu plus tard, il a découvert que le chien était affaibli et qu’il avait perdu la vue. Il a donc décidé de l’emmener immédiatement à l’hôpital.

publicités
image: Darren J. Bradle / Shutterstock.com

Quelques temps plus tard, il a demandé des explications à la clinique vétérinaire et ces derniers ont pris soin de lui fournir les preuves dont il avait besoin. Il a fini par découvrir que son animal de compagnie avait été sérieusement agressé par l’un des employés.

CECI EST UNE VIDEO DU MAUVAIS TRAITEMENT SUR LES ANIMAUX DANS LA CLINIQUE VETERINAIRE EL COUNTRY ! SIGNALEZ-LES ! 😡💔 au fil de l’histoire

publicités

Le toiletteur de Teo l’a frappé au point qu’il l’a laissé inconscient, tout a été enregistré par les caméras de sécurité et cette preuve évidente a entraîné le licenciement immédiat de l’employé.

Voici ce qui est arrivé dans la CLINIQUE VETERINAIRE El COUNTRY à Barranquilla, diffusez le message, n’emmenez pas vos animaux de compagnie dans ces endroits, faites venir de préférence des vétérinaires chez vous.

publicités

Que faire si vous découvrez un cas similaire ?

Dans le but de réduire ce type d’agression, de nombreux pays ont créé des lois sur la protection des animaux qui condamnent ce type de comportement. Dans le cas de Téo, le coupable peut passer jusqu’à trois ans en prison et payer une amende pouvant aller jusqu’à 15 000 dollars (plus de 13 000 euros).

image: Polupoltinov / Shutterstock.com

Afin de vous préparer à réagir face à une situation de ce genre, il est donc très important que vous connaissiez les dispositions du code pénal de votre pays en matière de protection des animaux.

image: Inna Astakhova / Shutterstock.com

Il est également essentiel de rappeler que les animaux domestiques ne sont pas les seuls à pouvoir subir de telles agressions. Pour cette raison, il est important que vous accordiez également votre attention aux autres êtres de votre entourage et qui ont probablement aussi besoin d’aide.

Source: fabiosa

Franbuzz sur Facebook

Répondre