Stress excessif ? voici les signaux que le corps nous envoie et qu’il ne faut jamais sous-estimer !

L’un des problèmes de l’ère moderne est certainement l’abus de médicaments. Aujourd’hui, nous sommes tellement peu familiers avec la souffrance, que nous cherchons immédiatement une issue facile à travers l’un des millions de remèdes pharmacologiques disponibles sur le marché. Souvent, cette technique ne fonctionne pourtant pas, car elle vise à lisser le problème au lieu de s’y attaquer à la racine.

Un cas classique est celui des troubles psychosomatiques : il arrive souvent que l’on se bombarde de pilules pour les maux de tête ou pour réconcilier le sommeil, sans peut-être aller chercher quelles sont les préoccupations ou les angoisses qui causent vraiment notre malaise ou nous empêchent de dormir. C’est pourquoi nous avons dressé une liste des troubles liés au stress les plus courants : si vous les connaissez bien et que vous n’en comprenez pas la cause, cela peut avoir un rapport avec votre tête.

Variations brusques de poids. En période de stress important, il peut arriver que vous ayez des difficultés à maigrir, car l’organisme produit des hormones qui facilitent l’assimilation ; il peut aussi arriver le contraire, c’est-à-dire une perte de poids importante due à la production d’adrénaline.

Problèmes intestinaux. Les liens entre le stress excessif et les troubles gastro-intestinaux ont été largement prouvés ; si vous avez ce genre de problèmes et que les médicaments que vous utilisez normalement ne semblent pas fonctionner, pensez à la possibilité qu’ils proviennent du stress !

Problèmes de peau. Ce type de trouble survient aussi souvent en conjonction avec un état de stress élevé. Le psoriasis, l’acné et d’autres types d’inflammation peuvent ne pas avoir une origine purement « physique ».

image: Jacopo188/Wikimedia

Libido limitée. Beaucoup de gens le ressentent: une situation de stress élevé n’est certainement idéale pour la vie d’un couple ! Donc, si vous n’avez pas beaucoup d’intimité avec votre partenaire pendant un certain temps, avant de tomber dans des discussions ou des conclusions faciles, essayez d’évaluer le niveau de tension qu’il y a dans vos vies.

Maux de dos. Les conditions de stress chronique entraînent une production excessive de cortisol et une surcharge des glandes surrénales. L’un des symptômes d’un stress excessif est le mal de dos, situé dans la partie inférieure, où – non par hasard – sont situées les glandes.

États grippaux fréquents. L’état de tension a un effet négatif sur le système immunitaire, ce qui signifie que le stress nous rend plus vulnérables aux maladies, même hors saison.

Difficulté à se concentrer. Si vous remarquez pendant un certain temps que vous avez des difficultés particulières à vous concentrer sur une tâche et à maintenir cette concentration pendant une période prolongée, le problème peut être l’épuisement professionnel. Il est peut-être temps de ralentir et de résoudre le problème à la racine.

Maux de tête. Ce trouble est peut-être l’un des plus difficiles à distinguer, car la douleur à la tête peut résulter d’une myriade de causes (mauvaise posture, sinusite, tension artérielle). Parfois, c’est le stress émotionnel qui détermine son apparition, et même dans ce cas, il ne doit pas être sous-estimé.

image: Senior Airman Benjamin Stratton

Problèmes cardiovasculaires. En agissant directement sur la tension artérielle, on ne peut pas dire que le stress est un ami du système cardiovasculaire. L’anxiété, les soucis et les conflits peuvent aggraver de nombreuses pathologies de l’appareil circulatoire.

Perte de cheveux. Si vous remarquez une perte de cheveux excessive mais que vous ne la reliez à aucune raison quelconque (périodicité de l’année, carence en vitamines), pensez au stress. Dans le pire des cas, elle peut entraîner une calvitie partielle ou totale.

Difficulté à dormir. Nous concluons avec la conséquence peut-être la plus célèbre du stress : le sommeil perturbé. L’insomnie et d’autres troubles du repos peuvent être directement causés par le stress, et nous devons intervenir le plus tôt possible parce que les problèmes de sommeil sont invalidants pour la vie quotidienne.

image: faungg’s photos/Flickr

Si vous souffrez d’un de ces troubles et que vous n’arrivez pas en comprendre la cause, ou si les remèdes normaux semblent être inefficaces sur une longue période, prenez en considération la dimension psychologique. Consultez votre médecin, il saura vous donner tous les conseils pour reconnaître et résoudre le problème !

Source: curioctopus

Répondre