Surnommée «fille du ballon de basket», aujourd’hui elle a grandi et est devenue… une athlète!

En 2005, les photographies qui l’immortalisait « au bord » d’un ballon de basket-ball ont fait le tour du monde. Maintenant Qian Hongyan refait parler d’elle avec une histoire qui provoque l’admiration. La jeune fille chinoise, maintenant 21 ans, a perdu ses deux jambes à l’âge de quatre après un accident de voiture. C’est ainsi qu’a commencé son calvaire physique et psychologique, puis Qian a commencé une activité qui allait changer sa vie : la natation.

Quelle histoire incroyable que celle de Qian Hongyan ! Cette jeune femme de 22 ans avait déjà fait parler d’elle tristement sur la toile, car elle avait été amputée des 2 jambes. La pauvre devait à l’époque se déplacer à l’aide d’un ballon de basket. Mais aujourd’hui, elle a bien changé !
Ce récit est une preuve de plus que, quand on veut, on peut. Bien sûr, nous avons tous parfois des passages à vide dans notre vie, mais quand cela arrive, l’exemple de Qian Hongyan nous force à relativiser. Regardez l’histoire de cette petite Chinoise en face, et dites-vous que la vie est belle, quand on s’en donne les moyens…

publicités

Un passé vraiment douloureux

À l’âge de 4 ans, Qian Hongyan est frappée par un camion qui roule trop vite, et qui détruit ses 2 jambes. Aussi jeune soit-elle, elle dut être amputée de ses membres. Une tragédie qui rencontre le mauvais sort, la famille de la petite est extrêmement pauvre. Elle vit dans une province reculée de Chine que ne laisse que peu d’opportunité pour s’en sortir.

publicités

Elle a reçu un ballon de basket-ball qu’ils ont coupé en deux pour l’aider à s’appuyer

Elle a utilisé ses mains et d’autres outils pour se déplacer

publicités

Elle fut tristement surnommée la « basket girl » par la population locale puis sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, la toile s’est emparée du sujet après quelque temps. Et grâce à ce buzz choquant et sensibilisant, certaines personnes ont décidé de l’aider ! En effet, vu l’émotion que cette histoire a créée chez le public, le Centre de réadaptation de Pékin l’a admise en son sein, et cela gratuitement !

Voir le monde sous un autre angle

Qian Hongyan a reçu de nouvelles jambes, enfin ! Ce sont des prothèses sommaires, mais c’est évidemment bien mieux qu’un ballon de basket. Et puis, faute de moyen, la famille ne peut pas encore se permettre de payer d’éventuels traitements supplémentaires.

La jeune fille courageuse a ensuite rejoint un club de natation pour personnes à mobilité réduite

Il a fallu un bon moment d’adaptation avant que la jeune femme puisse être à l’aise. «Au début, c’était très difficile. C’était comme s’il n’y avait aucun moyen pour moi de rester à flot, je descendais et je buvais la tasse en permanence», se rappelle Qian.

Mais elle a persévéré

Incroyable, aujourd’hui elle a même obtenu  des titres nationaux pour ses performances en tant qu’athlète paralympique. Oui, vous avez bien lu, c’est devenu une sportive de haut niveau ! Qui l’aurait cru ? Cette histoire est bouleversante, mais quelle force de la nature ! Regardez la photo qui date de plusieurs années, et ce qu’elle est devenue aujourd’hui, il n’y a qu’un seul mot à dire : Respect.

Si vous aussi vous trouvez que cette jeune femme est incroyablement courageuse, partagez cet article autour de vous !

Franbuzz sur Facebook

Répondre