Tragédie : Tollé après le décès d’un bébé de 6 semaines lors d’un rituel pendant un baptême

Le nouveau-né, âgé de six semaines, est mort peu après le rituel du baptême durant lequel il a été immergé trois fois dans l’eau bénite. Le drame a suscité une vive polémique dans le pays.

publicités

Cette semaine, un drame a frappé la Roumanie. Un bébé de six semaines est décédé, noyé, après avoir été plongé à trois reprises dans l’eau bénite, durant le rituel d’un baptême orthodoxe. Le nouveau-né est décédé à l’hôpital, ce lundi 1er février, quelques heures après son baptême dans une église de Suceava.

De nombreux Roumains se sont mobilisés cette semaine sur les réseaux sociaux pour convaincre l’Eglise orthodoxe de modifier le rituel du baptême après le décès d’un bébé, au lendemain de la cérémonie.

publicités

Un bébé âgé de six semaines est mort lundi à l’hôpital, peu de temps après son baptême dans une église de Suceava (nord-est). Selon le rituel orthodoxe, il avait été immergé trois fois dans l’eau bénite. Victime d’un arrêt cardiaque, il avait été transporté d’urgence à l’hôpital où il est décédé quelques heures plus tard.

« La mort d’un nouveau-né à cause de cette pratique est une énorme tragédie. Ce risque doit être exclu pour que la joie du baptême triomphe », ont indiqué les initiateurs d’une pétition en ligne. Cette dernière a recueilli plus de 50 000 signatures.

publicités

Un rituel vivement critiqué

Comme le prévoit le rituel orthodoxe, le bébé a été immergé trois fois dans l’eau bénite. Le nouveau-né a été victime d’un arrêt cardiaque. Il a été transporté en urgence jusqu’à l’hôpital le plus proche. Malheureusement, il est décédé quelques heures après.

L’autopsie du bébé a révélé que la présence de liquide dans ses poumons. Alors, une enquête a été ouverte. De ce fait, le parquet a engagé des poursuites pour « homicide involontaire » contre le prêtre, qui avait officié la cérémonie de baptême.

Face à cette tragédie, de nombreux internautes se sont mobilisés. Ils s’insurgent contre la « brutalité » de ce rituel. De plus, ils ont critiqué « l’entêtement de ceux qui pensent que c’est la volonté de Dieu » de poursuivre un tel rituel.

Avec AFP

Franbuzz sur Facebook

Répondre