Un adolescent de 16 ans meurt noyé dans la Garonne après avoir secouru une fillette de 6 ans

Un jeune homme de 16 ans vient d’être repêché ce samedi après-midi dans la Garonne, au niveau de la commune du Fauga. Il avait disparu peu après 15h. Malgré les tentatives de réanimation, il est décédé.

publicités

Était-il à bout de forces après le sauvetage qu’il venait d’effectuer ? A-t-il été trahi par des courants profonds ? S’est-il pris les pieds dans un obstacle. L’enquête de la gendarmerie devra élucider les circonstances de la noyade d’un courageux adolescent, samedi après-midi, dans a Garonne. Le garçon de 17 ans participait à une sortie familiale sur une petite plage du Fauga, à 25 kilomètres au sud de Toulouse​.

Selon France 3 Occitanie, 26 sapeurs pompiers ont été mobilisés samedi après-midi, sur la commune le Fauga au sud de Toulouse. Ils tentaient de retrouver un jeune homme de 16 ans qui avait disparu dans la Garonne après avoir sauvé une fillette en difficulté dans le fleuve. Son corps a été retrouvé en fin d’après-midi.

publicités

L’adolescent est parvenu à aller chercher la petite fille et à la ramener sur la terre ferme, puis a été à son tour emporté par les eaux peu après 15 heures. L’alerte a été donnée rapidement et des recherches ont débuté pour le retrouver. Des plongeurs des sapeurs-pompiers et des gendarmes de la compagnie de Muret ont été déployés, tandis qu’un hélicoptère a survolé la zone.

Un appel à la prudence dans les lacs et rivières

Durant plus d’une heure et demie, pompiers et gendarmes ont tenté de le retrouver et de le secourir. Des plongeurs ont sondé la Garonne. L’hélicoptère de la gendarmerie a survolé la zone. Le jeune homme a été repêché inconscient peu après 17h. Les secours ont tenté de le réanimer en vain. Il a été déclaré décédé par le SMUR à 18h11.

publicités

A la suite de ce terrible coup du sort, la préfecture de la Haute-Garonne a lancé un « appel à la prudence lors des activités aquatiques ». « La canicule incite à se rafraîchir mais il est strictement interdit de se baigner dans les lacs et rivières du département, hors zones de baignade référencées et autorisées », rappellent les services de l’Etat.

Ils alertent en particulier sur « des courants forts non détectable en surfaces (…), des rochers et corps invisibles en raison de l’opacité de l’eau » ou encore les risques de « malaise ».

Le maire du Fauga, Jean-Marie Puig, présent sur place ne dissimulait pas son désarroi : « C’est terrible pour la famille de ce garçon et pour ce jeune qui avait la vie devant lui. Comment ne pas se montrer désolé, effondré. Mais j’implore tous les gens qui viennent à l’Aouach : ce drame doit rappeler à tous qu’il faut absolument respecter les règles fixées et notamment quand la baignade est interdite. Un tel drame ne doit pas pouvoir se reproduire.»

La Dépêche du Midi rappelle qu’il y a une semaine un autre adolescent de 15 ans est déjà mort noyé dans le même département de la Haute-Garonne. C’était au lac de Barbazan.

Franbuzz sur Facebook

Répondre