Un adolescent de 16 ans tué, quatre blessés dans une fusillade à Bordeaux

Une fusillade a fait cinq victimes ce samedi soir dans le quartier des Aubiers à Bordeaux (Gironde). Un adolescent de 16 ans est décédé des suites de ses blessures.

publicités

Un adolescent de 16 ans a été tué, et quatre autres jeunes blessés, samedi 02 janvier 2021, soir dans un quartier populaire du nord de Bordeaux, lors d’une fusillade aux circonstances et mobile encore indéterminés, a appris l’AFP dimanche de sources policière et judiciaire.

Deux autres ados blessés par balle

La fusillade a eu lieu vers 23H dans le quartier des Aubiers, soit deux heures après le début du couvre-feu. Ce quartier avait été le théâtre d’incidents lors de la nuit de la Saint-Sylvestre. L’adolescent de 16 ans est décédé peu après son transfert à l’hôpital, deux autres ont été hospitalisés, l’un d’entre eux grièvement atteint mais ses jours ne sont pas en danger.

publicités

Selon une source policière, dans un bâtiment devant lequel les coups de feu avaient été tirés, les secours ont aussi découvert deux autres adolescents, de 13 ans et 16 ans, blessés par balle également. Grièvement atteint pour l’un d’entre eux, ils ont été hospitalisés au CHU de Bordeaux, mais leur pronostic vital n’est pas engagé.

Des tirs en rafale à l’arme automatique

Dans un communiqué diffusé en fin d’après-midi ce dimanche, la procureur de la République de Bordeaux, Frédérique Porterie, a retracé en détail le déroulé des faits. Selon les éléments communiqués, un véhicule s’est ainsi d’abord présenté à la hauteur de ce groupe de jeunes, avant de tirer en rafale en leur direction au moyen d’une arme automatique.

publicités

C’est ainsi que le jeune homme de 16 ans a été touché et retrouvé sur la voie publique dans un état très grave. Malgré des soins prodigués sur place par les secours, il est décédé de ses blessures. Quatre autres victimes ont été également touchées par balle mais sont parvenues à s’enfuir en regagnant les étages d’un des immeubles situé à proximité, avant d’être évacuées vers le CHU de Bordeaux.

Ce dimanche, l’un d’eux souffrait d’une blessure traversante par balle au biceps et à l’omoplate, un autre souffrait d’une blessure par balle sous le cœur, et un troisième d’une blessure par balle au genou gauche. Quant à la dernière victime, un homme majeur né en 1985, ce dernier s’est présenté à la Clinique Bordeaux Nord et souffrait d’une blessure par balle au mollet. «Leur pronostc vital ne serait pas engagé», indique le procureur de la République.

Des auditions de témoins en cours ce Dimanche

Après la fusillade, de nombreuses douilles ont été découvertes. Elles doivent à présent faire l’objet d’une analyse. Des vidéos doivent également être exploitées.

«L’audition de témoins et des victimes devrait permetre d’élucider ces faits qui s’inscrivent dans une escalade des tensions constatées entre quartiers depuis plusieurs semaines sans qu’à cette heure, aucun élément ne permette de relier ces faits entre eux», souligne le communiqué.

La famille de la victime décédée, résidente du quartier des Aubiers, va de son côté être prise en charge par le service d’aide aux victimes.

Avec AFP

Franbuzz sur Facebook

Répondre