Un bébé de 4 mois meurt, étouffé par un bout de film plastique

Le nourrisson est décédé accidentellement dans son sommeil, étouffé par un film plastique qui s’est envolé et l’a empêché de respirer. Le bébé a été retrouvé par sa mère inanimé dans son lit dimanche soir à Grand Quevilly près de Rouen.

publicités

Un terrible accident domestique s’est produit dimanche dans une maison à Grand-Quevilly (Seine-Maritime). Un nourrisson de quatre mois est décédé alors qu’il faisait la sieste, vraisemblablement étouffé par un morceau de film plastique, rapporte Ouest-France. C’est la mère, âgée de 24 ans, qui a retrouvé son enfant inanimé dans le lit vers 19h. Alerté par ses cris, un voisin s’est immédiatement rendu sur place pour prodiguer un massage cardiaque au bébé, en vain. Malgré leurs efforts, les secours ne sont pas parvenus à réanimer l’enfant.

Selon les premiers éléments de l’enquête de police, un film plastique, utilisé pour protéger les meubles de la poussière serait à l’origine du décès de l’enfant. Il se serait en effet envolé avec un courant d’air avant d’empêcher le bébé de respirer.

publicités

Un voisin, qui a entendu les cris de panique de la maman, s’est aussitôt rendu au chevet du petit garçon pour tenter de le ranimer. En vain.  Les secours, dépêchés sur place, n’ont rien pu faire non plus. Ils ont constaté le décès de l’enfant.

L’enquête a été confiée à la Sûreté départementale de Rouen. Une autopsie sera pratiquée afin d’éclaircir les circonstances de ce drame, précise France 3 Normandie. Selon une étude de l’association Attitude Prévention, les accidents domestiques sont la première cause de décès chez les enfants de un à 14 ans.

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre