Un bébé de 7 mois décède après un accident de la route, le conducteur était ivre

Un terrible accident de la route s’est produit le samedi 26 septembre dernier, à La Cluse-et-Mijoux (25). L’homme de 30 ans décédé sur les lieux du drame était ivre. Une femme de 28 ans, présent dans le second véhicule, a été grièvement blessée et sa fillette de 7 mois est morte des suites de ses blessures.

publicités

Les faits remontent à samedi soir, sur la route nationale 57 à proximité de La Cluse-et-Mijoux, dans le Doubs. Vers 22h30, deux véhicules se sont percutés violemment et l’un des conducteurs est décédé sur le coup, rapporte L’Est Républicain. Un homme de 30 ans était décédé sur les lieux du drame. Ce mercredi le bébé de 7 mois, présent dans le second véhicule, n’a pas survécu à ses blessures.

Un choc inévitable

Les faits sont survenus aux alentours de 22 h 30 dans cette commune, située à quelques kilomètres de Pontarlier. Ce jour-là, la visibilité est très mauvaise. La route est rendue particulièrement glissante par les fortes précipitations. Une femme de 28 ans circule sur cet axe. Sa fille de 7 mois se trouve assise dans un siège pour enfant. Face à elle, un conducteur de 30 ans se déporte de sa trajectoire. Le choc est inévitable.

publicités

Le conducteur de 30 ans mort sur les lieux

Un important dispositif est très vite déployé sur les lieux de l’accident. La route est provisoirement coupée à la circulation. Dans le premier véhicule : la mère et son enfant sont lourdement touchés. Les pompiers sont parvenus à les extraire et les transporter au plus vite en direction de l’hôpital où ils ont été pris en charge en urgence absolue. Dans l’autre voiture, le conducteur de 30 ans est en arrêt cardio-respiratoire. Malgré la rapidité d’intervention et les nombreux efforts des secours, ils n’ont rien pu faire. Le trentenaire est décédé sur les lieux du drame.

Le bébé de 7 mois est mort

Le bilan s’est encore alourdi en début de semaine. Le bébé de 7 mois, grièvement blessé, n’a pas survécu à ses blessures. Il est mort à l’hôpital. La mère de famille a pu être opérée en urgence après sa prise en charge.

publicités

Samedi soir, les gendarmes étaient présents sur les lieux, pour tenter de faire toute la lumière sur ce terrible choc. Des prélèvements ont été effectués et selon nos informations, le trentenaire à l’origine du choc était ivre, au moment des faits.

Pour rappel, l’alcool et la vitesse restent les deux principales causes d’accidents mortels, dans le département du Doubs.

Franbuzz sur Facebook

Répondre