Un bébé meurt après avoir été laissé deux semaines avec sa couche, son père condamné à la perpétuité « Adieu petit ange »

Après ne pas avoir été changé pendant « 9 à 14 jours », un petit garçon est décédé d’une grave infection. Retour sur le fait divers et les gestes indispensables à adopter pour prévenir un érythème fessier.

publicités

Zachary Koehn est actuellement jugé pour le meurtre et la mise en danger de Sterling Koehn, son petit garçon de quatre mois, retrouvé mort dans un berceau victime d’une grave infection. Cet enfant est mort des suites d’une grave éruption cutanée et son corps était infesté de mouches. Cette histoire tragique nous est relayée par nos confrères du site britannique The Daily Mail.

Lors de l’audience, les secouristes évoquent des visions d’horreur : « Ses yeux étaient ouverts et son regard était vide. » Selon les rapports des experts, le garçon avait gardé sa couche « 9 à 14 jours » et dormait dans une chambre « chaude et boueuse« , favorisant le développement de bactéries.

publicités

Le bébé est mort « d’érythème fessier. C’est vrai, érythème fessier. Les excréments qui se trouvaient dans cette couche se rongeaient dans sa peau, permettant ainsi à la bactérie E. coli, qui se trouvait dans sa couche et dans ses selles, de pénétrer dans son sang et de provoquer une infection« , a expliqué le procureur général adjoint de l’Iowa lors du procès.

Malnutrition, déshydratation et méthamphétamine

Comme si le tableau n’était pas assez horrifiant, le bébé souffrait également de malnutrition et déshydration. Son poids à sa mort était de 3,17kg, soit à peine plus élevé que celui à sa naissance.

publicités

Si Zachary est actuellement jugé, la petite-amie et mère de celui-ci, Cheyanne Harris (20 ans), sera jugée plus tard. Ils sont accusés de meurtre au premier degré et de mise en danger d’enfants causant la mort, des charges pour lesquelles ils ont plaidé non-coupables à l’ouverture du jugement et lors de leurs interrogatoires.

Érythème fessier : comment le prévenir et le guérir ?

Face à une telle histoire, il semble important de rappeler les gestes pour prévenir l’érythème fessier. Sans tomber dans des cas de maltraitance comme pour Sterling, un bébé qui a la maladie des fesses rouges peut connaître une infection, en plus d’être très inconfortable. Elle peut être provoquée par la macération de l’urine ou des selles dans la couche, et c’est pour cela qu’il faut toujours changer régulièrement (quatre à six fois par jour) la couche d’un bébé et le nettoyer. Ainsi, il faut la changer dès qu’elle est pleine pour en mettre une nouvelle. Par ailleurs, donner un bain tous les jours à l’enfant jusqu’à l’âge de 3 ans est important pour le prévenir.

L’autre fille du couple, âgée elle de deux ans et qui vivait aussi dans l’appartement, était en parfaite santé et bien soignée. Cheyanne a reconnu, de son côté, que le couple consommait régulièrement de la méthamphétamine. Ils en avaient pris quelques semaines avant la mort de Sterling.

Franbuzz sur Facebook

Répondre