Un bébé retrouvé vivant dans un pot enfoui sous terre à 1 m de profondeur, ce nouveau-né réussi à survivre

Une nouveau-née a été retrouvée vivante mais enfouie sous-terre, dans un pot d’argile à 1 m de profondeur. Mais miraculeusement, une jeune femme déterre la fillette et l’amène à l’hôpital où elle finit par survivre.

publicités

Cinq jours, à peine quelques kilos et déjà, une fillette nouveau-née était mardi dans un état critique en Inde après avoir été découverte enterrée vivante, selon des sources policières et médicales, Alors qu’une jeune femme vient pour enterrer sa fille morte en raz campagne, elle se retrouve à déterrer un pot d’argile avec à l’intérieur, une fillette qui vient de naître. Immédiatement, elle la transporte à l’hôpital pour la sauver.

Dans l’État d’Uttar Pradesh (nord), tous les médecins sont à pied d’œuvre pour pouvoir porter assistance au bébé. Rapidement, elle est placée sous oxygène car a priori, elle aurait contracté une infection pulmonaire. En plus, elle serait incapable de se nourrir toute seule et a été mise sous sonde nutritive.

publicités

Selon le témoignage de la femme au quotidien Times of India, le bébé était enveloppé dans un linge et pleurait.« À un moment, j’ai cru que ma fille était revenue à la vie. Mais la voix venait en fait du pot », a-t-elle raconté au journal.

Du côté de sa sauveuse cette triste histoire ressemble presque à un miracle. Elle y voit comme un signe du destin et c’est tout naturellement que le couple a décidé d’adopter l’enfant en pensant que leur petite fille est revenue dans le corps d’une autre.

publicités

L’Inde essaye de combler à coup de lois sévères le déficit de filles dans le pays, avec un ratio des sexes de 940 femmes pour 1 000 hommes lors du dernier recensement de 2011. Depuis 1994, les médecins ont interdiction de révéler aux parents le sexe du futur bébé, mais des familles recourent tout de même à des moyens illégaux pour connaître le genre du fœtus et avorter si elles découvrent qu’elles attendent une fille.

En 2017, la police de l’État du Maharashtra (ouest) a récupéré 19 fœtus féminins dans un égout près d’une clinique. Les autorités ont arrêté et inculpé un docteur pour avoir pratiqué des avortements illégaux pour le compte de parents souhaitant désespérément un garçon.

Franbuzz sur Facebook

Répondre