Un chasseur blesse d’une flèche un wapiti, mais l’animal se venge et le tue le lendemain

Un dramatique accident de chasse a eu lieu aux États-Unis, dans l’Oregon, où un chasseur de 66 ans a été tué par le wapiti qu’il avait blessé quelques heures plus tôt.

publicités

Une partie de chasse qui tourne au drame. C’est ce que rapporte Ouest-France ce mercredi, évoquant la mort d’un chasseur survenue aux Etats-Unis dimanche 30 août. La victime, Mark David, est un Américain de 66 ans qui chassait l’animal équipé d’un arc dans une propriété privée des environs de Tillamook, dans l’Oregon.

La vengeance du wapiti

L’homme, âgé de 66 ans, avait en effet blessé l’animal quelques heures plus tôt à l’aide de son arc et d’une flèche, mais n’avait pu localiser la dépouille du cervidé, qu’il croyait mort, en raison de la tombée de la nuit.

publicités

Revenu le lendemain, accompagné du propriétaire des lieux, afin d’évacuer le cadavre de l’animal, le chasseur a été surpris par ce dernier qui, dans un ultime geste désespéré de vengeance, a chargé son bourreau et lui a planté ses bois dans le cou.

Le propriétaire a porté secours à Mark David mais il a succombé à ses blessures« , précise la police d’Etat de l’Oregon.

publicités

Par la suite, le wapiti a été abattu et sa viande distribuée dans une prison du comté, toujours selon les mêmes sources.

Souvent mise en avant pour son côté sportif, la chasse à l’arc est décriée pour les souffrances qu’elle cause aux animaux, rappelle Ouest-France. En effet, son taux de réussite serait d’environ 10 % et près d’un chasseur sur deux ne retrouve pas l’animal blessé, selon un sondage effectué aux Etats-Unis.

Franbuzz sur Facebook

Répondre