Un collégien insolent n’aurait pas dû provoquer un chauffeur de bus marseillais

Entre l’insolence d’un adolescent et le ton provocateur d’un chauffeur de bus marseillais, le cocktail est détonnant !

A Marseille, à l’arrêt de bus du Collège Roy d’Espagne de la ligne 44, une altercation entre un collégien et un chauffeur de bus aurait pu dégénérer et en venir aux mains…

Ryan, le jeune homme aurait manqué de respect au conducteur qui lui aurait alors demander des excuses. L’histoire aurait pu se terminer là si le garçon avait obtempéré. Malheureusement, sa conduite provocante laisse bien voir sur la vidéo, que ce n’est pas l’option qu’il a choisie.

publicités

Ce que les images montrent

La querelle se produit en plein après-midi au terminus de la ligne 44, à l’arrêt collège Roy d’Espagne, à Marseille. Les images n’expliquent pas ce qui a provoqué les tensions. Elles ne montrent ni le début, ni la fin de la querelle. Durant 1 minute et demie, on y voit le conducteur en face à face avec l’adolescent. Sans que l’on sache pourquoi, l’employé demande des excuses au jeune, qui refuse. La tension s’amplifie très vite.

L’adolescent attrape l’employé RTM par la nuque, avant d’être retenu par ses camarades qui le retiennent à l’écart. Les insultes fusent. La vidéo s’arrête quand le chauffeur réalise qu’il est filmé : “Tu filmes toi ?” “Non” lui répond l’auteur de la vidéo, en coupant la caméra.

publicités

Source vidéo: Youtube-France 3 Provence-Alpes Côte d’Azur

Le chauffeur en arrêt de travail

Le conducteur a déclaré un accident du travail, le mettant en arrêt depuis le 19 septembre, soit une semaine après les faits. Il n’a pas repris son service depuis. Ses collègues le disent “tourmenté, affaibli psychologiquement” par l’événement. D’après ces mêmes sources, l’employé aurait porté plainte contre le jeune homme. L’affaire se réglera donc au tribunal. Le cinquantenaire y affrontera également les parents du collégien, qui auraient eux aussi déposé plainte. Le père, furieux, aurait déjà cherché à s’expliquer auprès de la RTM. “Il est même venu dans nos locaux, très en colère” rapporte un responsable.

Nul doute que le comportement du collégien est inacceptable. Mais qu’en est-il de l’adulte ? N’est-il pas supposé user de tout son pouvoir de persuasion – verbale – pour désamorcer ce genre de situation ? Qu’en pensez-vous ?

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre