Un conducteur d’un car transportant les usagers à la plage a été violemment agressé

Samedi 22 août, en fin d’après-midi, un conducteur d’un car d’Hérault Transport, de l’entreprise sous-traitante Courriers du Midi, a été victime d’une agression, ses collègues ont exercé leur droit de retrait.

publicités

Samedi, en fin d’après-midi, le conducteur d’un bus d’Hérault Transport, assurant le transport des voyageurs du terminus du tramway, à Pérols (Hérault), jusqu’à la plage, a été agressé par un groupe de personnes.

« Ces faits ont eu lieu sur la voie publique à proximité de l’arrêt où était stationné le car, indiquent les services du transporteur. Transporté à l’hôpital, le chauffeur en est ressorti après y avoir été soigné pour une blessure à l’arcade sourcilière et de nombreuses contusions. »

publicités

Dimanche, les collègues du conducteur agressé ont exercé leur droit de retrait, laissant la navette, qui transporte des centaines de personnes chaque jour, à quai.

Hussein Bourgi demande que les contrôles soient renforcés

« Depuis le début de l’été, nos conducteurs sont victimes d’incivilités, de violences verbales et/ou physiques, déplore Hussein Bourgi (PS), le président d’Hérault Transport et conseiller régional d’Occitanie, qui indique qu’une plainte a été déposée.

publicités

Si tout le monde est le bienvenu à bord de nos lignes, je ne saurai tolérer que des délinquants portent atteinte à l’intégrité de nos conducteurs en les injuriant ou en les agressant. » Si le service de transport et les gendarmes ont déjà signé une convention afin de sécuriser les trajets qui « fonctionne très bien », note l’élu auprès de 20 Minutes, il réitère sa demande auprès du préfet de l’Hérault de « renforcer les contrôles autour et dans les transports en commun desservant les principales destinations touristiques ».

Ce lundi, le service de la ligne, très prisée en cette saison, a repris. Cette agression intervient alors que les commerçants et les habitants de Palavas-les-Flots, non loin de là, dénoncent depuis plusieurs semaines des bagarres et des incivilités en ville.

Franbuzz sur Facebook

Répondre