Un corps retrouvé à Villefontaine, il s’agit bien de celui de Victorine,18 ans, disparue samedi dernier

Le corps sans vie retrouvé ce lundi à Villefontaine en Isère est bien celui de Victorine, 18 ans, disparue à quelques mètres de là samedi soir aux alentours de 19 heures. Une enquête a été ouverte pour « enlèvement, séquestration et homicide volontaire ».

publicités

Un corps sans vie a été découvert ce lundi 28 septembre aux alentours de midi à Villefontaine en Isère. En fin de journée, la procureure de Vienne a confirmé qu’il s’agissait bien de celui de Victorine, la jeune fille portée disparue depuis samedi soir, entre le stade de la prairie et l’étang de Saint-Bonnet.

Les informations de la matinée ne laissaient malheureusement guère d’espoir. Selon la procureure de Vienne Audrey Quey, interrogée sur BFMTV, arrivée sur place en ce début d’après-midi, les chaussures et le sac à main de Victorine avaient été retrouvés dans un ruisseau ce matin, ainsi qu’un masque chirurgical. C’est en remontant le cours d’eau que les gendarmes ont découvert le corps sans vie.

publicités

L’un des chiens Saint-Hubert a « marqué » à hauteur de ce ruisseau du Turitin, déversoir de l’étang. C’est là qu’ont été découverts une paire de baskets, comparables à celles que portait la jeune femme au moment de sa disparition. « Tout laisse penser qu’il ne s’agit pas d’un accident », a également affirmé Audrey Quey, indiquant qu’un appel à témoins est en cours. Toute personne susceptible d’avoir des informations est invitée à appeler le 0 800 200 142.

Ses effets personnels retrouvés

C’est près d’un étang, près du stade de la prairie, à Villefontaine, tout près du chemin que Victorine devait emprunter pour rentrer chez elle, que le corps a été retrouvé lundi à la mi-journée. La procureure de la République de Vienne a d’abord annoncé la découverte d’un cadavre sans confirmer  qu’il s’agissait bien de la jeune fille.

publicités

Lundi à la mi-journée, Audrey Quey, procureure de la République de Vienne n’était pas en mesure de confirmer l’identité du corps découvert, malgré le faisceau d’indices : chaussures, sac à main et masque. « Je ne suis pas en mesure de vous confirmer qu’il s’agisse du corps de Victorine. Nous sommes en attente des techniciens d’investigation criminelle qui vont arriver d’ici peu. Je vous en dirai plus juste après » a-t-elle poursuivi.

« Bien évidemment mes pensées aujourd’hui vont avant tout à la famille, aux parents, frère et sœurs de Victorine que j’ai reçus avant de me rendre sur place. […] . Nous allons poursuivre les investigations. Il y a eu des moyens exceptionnels mis en œuvre par la gendarmerie pour localiser cette jeune fille de puis hier et arriver à comprendre ce qu’il s’est passé » a-t-elle conclu.

Aucun signe de vie depuis 19 heures samedi

La jeune fille, âgée de 18 ans, n’avait pas répondu au téléphone ou donné signe de vie depuis samedi soir et un dernier appel passé sur son téléphone aux abords du stade de la Prairie, à Villefontaine, en Isère. Les recherches s’étaient concentrées, ces dernières 24 heures, autour de deux étangs celui des Fougères et celui de Saint-Bonnet qui se trouvaient sur le chemin de son domicile.

Franbuzz sur Facebook

Répondre